“L’État tchadien est une pure fiction, incapable de faire face à ses obligations élémentaires” S Kebzabo

“L’État tchadien est une pure fiction, incapable de faire face à ses obligations élémentaires” S Kebzabo

Le Front de l’Opposition Nouvelle pour l’Alternance et le Changement (FONAC) a animé une conférence de presse, le samedi 1er octobre 2016. C’est au siège du parti pour les libertés et de la Démocratie (PLD). Cet échange entre les journalistes et membres de ce front s’est axé sur la crise sociale que vit le Tchad depuis un bon bout de temps.

Selon Saleh Kebzaboh, le FONAC reste toujours sur sa position qui est le rejet du holdup et coup d’État électoral du 10 avril 2016. Il poursuit que les 16 mesures gouvernementales prises de façon unilatérale, illégale sont dans le but du mépris du peuple tchadien que le pouvoir MPS a pris pour esclave.

Le coordonnateur du FONAC ajoute que, la réélection de Deby a enfoncé davantage l’État tchadien.  « L’État tchadien est une pure fiction, incapable de faire face à ses obligations élémentaires. Les travailleurs ne bénéficient pas de leur salaire, les étudiants… Et, le gouvernement veut encore jeter de l’huile sur le feu en réduisant à 80% des indemnités de ses agents ».

Le FONAC apporte son soutien inconditionnel aux revendications et à la lutte des travailleurs, des pensionnés, des étudiants et conséquemment, aux grèves et toutes actions qu’ils mènent par des actions légales et pacifiques afin de recouvrer leurs droits souligne son coordonnateur SK. Comme  palliatif aux multiples agissements actuels, le FONAC demande au gouvernement de payer sans délai la dette intérieure pour permettre aux opérateurs économiques de relancer leurs affaires et l’économie nationale. Aussi, de verser les subventions aux formations sanitaires.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :