Le Tchad satisfait de la mutualisation des moyens antiterroristes dans la région du Lac Tchad

Le Tchad satisfait de la mutualisation des moyens antiterroristes dans la région du Lac Tchad

Le ministre tchadien des Affaires étrangères, Moussa Faki Mahamat, a vanté l’intérêt d’une mutualisation des moyens pour faire à la situation sécuritaire préoccupante dans la région du Bassin du lac Tchad.

Dans une interview accordée samedi à Xinhua, en marge du 27e Sommet Afrique-France à Bamako (Mali), il a relevé que la force multinationale mise en place par le Tchad, le Nigeria, le Niger et le Cameroun “a déjà enregistré des succès sur le terrain”.

Cette force “a réduit sensiblement les capacités de nuisance des forces de la secte Boko Haram, même s’il y a encore des éléments résiduels qui procèdent surtout par des attentats kamikazes”, a-t-il affirmé.

Pour M. Faki, c’est un exemple de coopération qui peut être suivi par d’autres Etats africains. “Il faut mettre ensemble les moyens pour pouvoir faire face à un phénomène comme le terrorisme”, a-t-il plaidé.

“La question a été bien entendu évoquée lors du sommet de Bamako. La France, la Chine, les USA, la Grande-Bretagne, l’Union européenne et un certain de nombre de partenaires assistent ces Etats-là dans la lutte contre Boko Haram et pour la paix et la stabilité dans la région. C’est une question qui a été abordée dans toute sa globalité”, a-t-il expliqué.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :