Le Tchad rend un hommage national à son ancien président Lol Mahamat Choua

Le Tchad rend un hommage national à son ancien président Lol Mahamat Choua

Les obsèques nationales de l’ancien président de la République Lol Mahamat Choua se sont déroulées ce 16 septembre à la Place de la Nation à N’Djamena.

Le peuple tchadien a rendu un dernier hommage à son ancien président de la République Lol Mahamat Choua à la Place de la Nation. Le président Déby et tous les corps constitués ont pris part aux obsèques nationales. 

Dans l’oraison funèbre, le président de l’Assemblée nationale, Dr Haroun Kabadi indique “c’est un doyen d’age qui intervient très souvent pour apaiser les débats si ça devient houleux”. Avec plus de quarante ans de vie politique, Lol Mahamat Choua est une bibliothèque de l’Assemblée nationale, a fait savoir Dr Haroun Kabadi. 

Dans son mot de circonstance, le représentant de la famille du défunt a appelé les Tchadiens à cultiver la paix à l’image de Lol Mahamat Choua. “Le meilleur hommage qui puisse être rendu à cet homme est de nourrir, d’entretenir cette aspiration constante et inassouvie au plus profond de nous-mêmes, à la paix, félicité des Bienheureux. Chaque Tchadien doit veiller à la paix en son for intérieur d’abord, à la paix dans son foyer, à la paix pour sa patrie”.

Lol Mahamat Choua été élevé à titre posthume au rang de Dignité de Grand Croix de l’Ordre national du Tchad par le président de la République Idriss Déby Itno pour service rendu à la nation. 

L’ancien président de la république Lol Mahamat Choua est père de 10 enfants. Lol Mahamat Choua repose désormais au cimetière de Lamadji.

Il faut rappeler que le gouvernement a institué trois jours de deuil national en hommage à l’ancien président de la République.

Un commentaire

  1. LOL
    17 septembre 2019 at 10 h 11 min Répondre

    LOL! pour ceux qui connaissent la signification, ils ne devraient pas s’arrêter de rire. Oui! la nature est vraiment parfois dure. Après l’avoir humilié, DEBY et compagnie se moquent même de sa dépouille. Il emporte dans sa tombe ses secrets ( Ibni Oumar doit lui demander les raisons de son mutisme jusqu’à ce jour,…)
    Si on en fait un pseudo “héros” jusqu’à décréter 3 jours de deuil national, beaucoup comme moi doivent se demander pourquoi mais se taisent car dans ce pays plus tu es sourd et mieux tu te porte. Ceux qui ont osé tenir tête au bouffon du tristement palais rose, meurent passent dans l’anonymat.
    Notre éducation africaine nous oblige à présenter à ses parents nos condoléances et souhaiter que ses ancêtres le reçoivent .

Laisser un commentaire