mardi 4 octobre 2022

Le Tchad lance un deuxième forum national sur les droits de l’Homme

Le ministère de la Justice, chargé des droits humains en partenariat avec le Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme (Hcdh) et la Commission nationale des droits de l’Homme (Cndh) organise, du 27 au 29 avril 2022, le forum national sur les droits de l’Homme au Tchad, en vue de diagnostiquer et faire l’état des lieux de la problématique des droits humains dans le pays à l’approche du dialogue national inclusif.

Ce forum ouvert au public, qui se déroule à l’hôtel Radisson Blu de N’Djaména avec la participation des plus hautes autorités de la transition, diplomates, personnes ressources, défenseurs des droits humains et institutions sous-régionales, régionales, nationales et internationales se veut un lieu de diagnostic de la situation des droits de l’homme au Tchad.

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Mahamat Ahmat Alhabo s’est montré satisfait de l’état actuel des droits de l’Homme au Tchad. “Qui l’aurait cru, à peine plus d’une année, moi qui vous parle actuellement, étais régulièrement traqué et pourchassé comme un gibier“, a-t-il indiqué pour montrer combien la situation des droits de l’homme au Tchad a évolué.

Malgré ce sentiment de satisfecit du chargé de la justice et des droits de l’homme, beaucoup estiment que la situation des droits humains au Tchad en ce temps moderne est loin d’être luisant. Le représentant du bureau du Haut-commissariat des Nations-Unies pour les droits de l’homme au Tchad, félicite le gouvernement de transition pour l’organisation de ce forum, en prélude aux prochaines assises nationales. “Cette initiative offre un espace d’expression et de discussion aux acteurs des droits de l’homme, pour mieux analyser, de manière générale, la situation de droits de l’homme au Tchad“, estime l’ambassadeur onusien et de poursuivre que le niveau du contrat social que voulait fixer les autorités de la transition, constituerait un socle pour la cohésion sociale et la réconciliation nationale.

Mahamat Ahmat Alhabo, a enfin invité les participants à passer au crible toutes les préoccupations, les manquements des libertés fondamentales afin que les droits de l’homme soient la norme et non l’exception.

Laisser un commentaire

économie

‘’ Ce qui est sûr, le Tchad n’échappera pas aux sanctions’’, Dr Evariste Ngarlem Toldé, politologue

Dans un communiqué, la Commission paix et sécurité de l’Union africaine (UA) a rappelé aux dirigeants de la transition tchadienne leur non éligibilité aux...

Moyen-Chari : début de l’enrôlement biométrique des retraités

L'enrôlement biométrique des retraités de la province du Moyen-Chari a débuté ce 3 octobre 2023 à Sarh. Le lancement a été fait par le...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
955 votes · 956 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité