Le Tchad fait ses adieux au Général Mamari Djimé Ngakinar

Le Tchad fait ses adieux au Général Mamari Djimé Ngakinar

Décédé le 9 septembre 2019 à Ermont en France à l’âge de 85, le général Mamari Djimé Ngakinar a été élevé au rang de commandeur de l’Ordre national du Tchad à titre posthume.

Il était l’une des grandes figures de l’histoire du Tchad. Le Général Mamari Djimé Ngakinar est décédé en France le 9 septembre courant. Sa dépouille est rapatriée dans la nuit du 21 au 22 septembre 2019 à N’Djamena. Ses obsèques nationales se sont déroulées ce 23 septembre à la Place de la Nation à N’Djamena en présence du ministre d’Etat, ministre conseiller à la Présidence Delwa Kassiré Coumakoye, de ses collègues d’arme, de sa famille, etc.

Dans l’oraison funèbre, le Général Gouara Lassou Sebané a salué la mémoire d’un homme intègre et dévoué aux questions de paix et de sécurité. « C’est pour témoigner de reconnaissance que l’ensemble des officiers, sous-officiers et hommes du rang lui rendent un hommage par cours la présente cérémonie », a déclaré Général Gouara Lassou Sebané.

Feu Mamari Djimé Ngakinar a été élevé à titre posthume, lors de cette cérémonie d’hommage, au rang de commandeur de l’Ordre national du Tchad pour ses bons et loyaux services.

Un commentaire

  1. LOL
    23 septembre 2019 at 14 h 49 min Répondre

    Ainsi s’en est allé l’un des derniers vrais officiers que le Tchad a formé. Je ne parle pas des officiers d’opérettes qui foisonnent dans ce que l’on nomme armée actuellement au Tchad.
    Que son âme repose en paix et que la terre de ses ancêtres lui soit légère.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :