mardi 26 octobre 2021

Le Tchad explore les voies du développement de son secteur minier


Le ministre des Mines et de la Géologie, Abdelkerim Mahamat Abdelkerim, a clos le mercredi 22 septembre, les travaux de l’atelier d’information et de sensibilisation sur le secteur minier.


Après deux jours de travaux et d’échanges, les experts, afin de booster, redynamiser et donner un cadre légal au secteur minier, ont fait plusieurs recommandations.


Au gouvernement, ils lui demandent de :

  • réaliser un inventaire minier sur l’ensemble du territoire ;
  • vulgariser le code minier et le rendre accessible (format hard copy et numérique) ;
  • augmenter significativement le budget du ministère en charge des Mines et de la Géologie et les entités du ministère afin de faciliter le développement du secteur minier ;
  • renforcer la synergie entre les ministères concernés dans les activités minières ;
  • impliquer les parties prenantes du secteur minier dans toutes les actions (ministère du Développement touristique, ministère de l’Environnement, le patronat, la Chambre de commerce, l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives, etc) ;
  • renforcer les capacités organisationnelles et institutionnelles du ministère en charge des mines ;
  • sensibiliser pour éviter les interférences et les immixtions des autorités administratives locales et traditionnelles sur les activités minières ;
  • promouvoir, organiser et développer l’orpaillage par l’ensemble des entités concernées ;
  • faire respecter les cahiers des charges des promoteurs ;
  • intégrer les nouvelles taxes minières dans la loi des finances ;
  • développer une bonne stratégie du secteur minier;
  • informer et sensibiliser davantage le public à travers des fora et ateliers ;
  • faire respecter la répartition du pourcentage des revenus destinés à la population locale des sites miniers ;
  • organiser un séminaire gouvernemental sur le secteur minier.


Aux opérateurs économiques, il est recommandé d’investir dans le secteur minier, d’impliquer les parties prenantes dans les activités minières, de financer les activités minières, de mener une politique de développement local, de faire respecter les clauses environnementales.


Aux populations des zones d’exploitation minière, les participants à l’atelier leur suggèrent de participer à la gestion sans conflit des sites miniers, de créer des coopératives dans le secteur minier, de sensibiliser les jeunes sur les conséquences de l’orpaillage clandestin.


Le ministre des Mines et de la Géologie, Abdelkerim Mahamat Abdelkerim, a promis que son département fera en sorte que toutes les recommandations formulées fassent l’objet d’une attention particulière mais également qu’elles soient traduites en plan de mise en œuvre qui sera évalué périodiquement.


« Je tiens à féliciter tous les participants pour les résultats auxquels nous sommes parvenus tout en vous rassurant que toutes les observations, contributions et attentes exprimées au travers de vos recommandations seront prises en compte pour surmonter les obstacles qui minent le secteur minier dans l’optique d’une réelle diversification de l’économie tchadienne à travers nos ressources minières », a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

économie

Justice: le procureur général et le président de la Cour d’appel installés dans leurs fonctions

Ce mardi 26 octobre au palais de Justice, le président de la Cour d'appel de N'Djamena Danbaibe Pareing et le Procureur général, Guiralta Yadjibert...

Les experts du G5 Sahel préparent le 10e conseil ordinaire des ministres

La réunion statutaire des experts du 10ème conseil ordinaire des ministres du G5 Sahel s’est ouverte ce mardi 26 octobre 2021 en présence du...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
476 votes · 477 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité