“Le Tchad est en situation de banqueroute totale” Saleh Kebzabo

“Le Tchad est en situation de banqueroute totale” Saleh Kebzabo

Le chef de fil de l’opposition Saleh kebzabo a animé ce matin une conférence de presse au siège de l’UNDR au quartier Chagoua. Conférence au cours de laquelle le leader de l’opposition tchadienne a abordé les questions politiques du pays. Pour Saleh kebzabo la situation sociale du pays est grave, selon lui, c’est  pour la première fois dans l’histoire du Tchad que les fonctionnaires ont fêté la fin du ramadan sans salaire donc selon lui c’était une triste fête.

Saleh kebzabo d’indiquer que les finances publiques sont exsangues, les caisses de l’Etat désespérément vides et le Tchad  est en situation de banqueroute totale. Au lieu de le reconnaitre humblement et de mobiliser les potentialités nationales pour y faire face, le gouvernement s’enfonce dans une fuite en avant.  Selon kebzabo les ressources du pétrole ont tari sous le chaud soleil du Tchad et tous les espoirs d’en faire un vecteur de développement sont perdus. La vérité doit être rétablie puisque la production a doublé pendant que les cours du dollar enregistraient une hausse de 20 à 30 pour cent.

Pour le chef de fil de l’opposition l’argument du gouvernement est fallacieux et il faut chercher ses déboires financiers ailleurs. La situation que vivent les tchadiens actuellement est le résultat d’une mauvaise gouvernance généralisée.

Parlant des attentats qu’a connu N’Djamena, Saleh kebzabo dit que l’opinion est de moins en moins convaincue par les arguments du gouvernement ainsi que les mesures qu’il prend pèle mêle. Selon Saleh kebzabo dans de telles circonstances, le peuple veut être rassuré par un gouvernement conséquent, engagé, rigoureux et avare en discours, mais efficace dans ses actions.

2 Commentaires

  1. adoum roukou fils
    21 juillet 2015 at 19 h 01 min Répondre

    le gouvernement na pas la capacite de payer tout fonctionnaire .

  2. Ahmat Tchoroma Matalama
    22 juillet 2015 at 12 h 40 min Répondre

    Ce que Kebzabo a dit c’est la triste verité. Toute la fortune du pays va uniquement a l’ethnie presidentielle. On sait même pas quoi. La douane est privatisée. Quelle merde. Tant que cette gouvernance ne change pas, le Tchad fait un pas en arrière.
    J’aurai aimé que les politiciens deviennent des hommes de parole, mais helas.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :