“Le Tchad d’avant l’ère pétrolière vivait mieux que le Tchad d’aujourd’hui” Saleh Kebzabo

“Le Tchad d’avant l’ère pétrolière vivait mieux que le Tchad d’aujourd’hui” Saleh Kebzabo

Le front de l’opposition nouvelle pour l’alternance et le changement (FONAC) a animé une conférence de presse au siège du PLD ce matin. Dans leurs déclarations le FONAC déclare que leurs collègues DINAMOU DARAM président du parti sans frontière croupi depuis le 5 octobre à la maison d’arrêt pour incitation à la révolte. Le FONAC conteste cette procédure biaisée, selon eux, et un déni de droit car l’élément incriminé pour cette accusation n’est pas réuni. Il n’y a pas délit selon le FONAC. Le FONAC abordant l’actualité dit que le pays est en état de cessation de paiement depuis longtemps et le prétexte du cours du pétrole est totalement faux.

“La gestion des finances publiques doit respecter les normes et standards d’un État de droit comme le avec insistance les partenaires au développement. Les détournements et les pillages doivent cesser et les détourneurs et les pillards notoirement connus doivent être poursuivis et condamnés à reverser à l’Etat les sommes colossales qui se sont évaporées au détriment du pays. Ce sont ces mesures que nous attendons, et non pas ces meurettes du 31 août 2016 prises pour amuser la galerie. Le Tchad d’avant l’ère pétrolière vivait mieux que le Tchad d’aujourd’hui qui est incapable de remplir ses obligations régaliennes.” Déclare Saleh Kebzabo.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :