Le Tchad conteste la nomination du nouveau président de la BDEAC

0
976

Au cours d’une audience accordée au président en exercice de la BDEAC ce jeudi, le PCMT, Mahamat Idriss Déby a contesté la nomination du futur président de cette institution bancaire.

C’est officiel. Le Tchad conteste la nomination d’un représentant du Cameroun à la présidence de la BDEAC. C’est ce qu’a fait comprendre le président de transition, Mahamat Idriss Déby à l’actuel président de l’institution ce jeudi.

Dans un bref compte-rendu d’audience fait par le ministre des Finances, Tahir Hamid Nguilin, les nominations à la BDEAC se font dans le respect des textes et des procédures. Mais, exprime-t-il, “le Tchad est surpris du changement qui va s’opérer à la BDEAC et en l’occurrence la nomination d’un nouveau président”. Toujours selon lui, c’est le tour du Tchad pour assurer la prochaine présidence. “Le Tchad n’a pas dirigé la BDEAC depuis très longtemps pour ce qui est d’un mandat complet et actuellement c’est son tour”, a-t-il fait savoir.

En contestant officiellement cette nomination qui est encore officieuse, les autorités de N’Djamena interpellent leurs pairs au respect des procédures de nomination. “Avec les consignes données, nous espérons que cette décision sera corrigée pour la bonne marche de l’institution”, croit le ministre des Finances.

Laisser un commentaire