Le Tchad classé parmi les pays à faible égalité entre les hommes et les femmes

Le Tchad classé parmi les pays à faible égalité entre les hommes et les femmes

GENRE – Le Programme des Nations-Unies pour le développement a présenté officiellement le rapport sur le développement humain 2019 ce lundi 9 décembre au Palais du 15 janvier.  La question d’inégalité est le thème principal de ce document annuel du PNUD.

Dans sa tradition, le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) est à la 26e édition du rapport sur le développement humain. Cette édition est axée sur le thème « les inégalités de développement humain au XXIe siècle ». Ce rapport est le fruit des contributions formelles et informelles d’un nombre d’individus et d’institutions. Il a but de guider dans la meilleure réflexion sur les meilleures actions à engager pour un développement humain durable

La représentante résidente du PNUD, Carole Flore-Smerecnicnziak a fait un résumé du rapport en question avant d’échanger avec les journalistes. Elle a mis un accent particulier sur les inégalités et a expliqué que les choix politiques déterminent les résultats. Selon le rapport, le Tchad connait une avancée en termes d’espérance de vie. L’inégalité en général reste un défi majeur à relever surtout sur le plan d’éducation de base.

A LIRE AUSSI : des horticulteurs bénéficieront d’un appui de la Fao

Le directeur de la coordination et du suivi de la politique, représentant le ministre de l’Economie, Moussa Adji Maye estime que « la lutte contre la pauvreté et les inégalités est l’une des priorités du Tchad et elle occupe une place de choix dans les politiques et stratégies de développement. »

Par la même occasion, Moussa Adji Maye confie que « les résultats du présent rapport qui classe le Tchad parmi les pays à faible égalité de développement humain entre les femmes et hommes reflète bien la réalité ».  Le représentant du ministre appelle à la prise des mesures positives afin d’améliorer les politiques et stratégies visant l’éradication de la pauvreté et de la réduction des inégalités.

Les recommandations du rapport sur le développement humain 2019

À l’occasion du lancement officiel du rapport sur le développement de l’année qui est axé sur l’inégalité, l’économiste principal du PNUD, Dr Daniel Gbetnjom a fait une présentation suivie d’une recommandation afin d’améliorer les conditions de vie.

  • Il n’est pas trop tard pour agir, à condition de ne plus perdre du temps ;
  • Il faut réorienter les objectifs des politiques, il ne s’agit plus de laisser personne de côté, mais de faire avancer tout le monde ;
  • Les politiques publiques doivent s’attaquer aux déterminants sous-jacents des inégalités au lieu de voir que les symptômes ;
  • Le rapport sur le développement humain 2019 propose une analyse et des options pour guider le gouvernement dans la réflexion sur les meilleures actions à engager.

Telles sont les recommandations du rapport adressées au gouvernement pour mettre fin à l’inégalité entre les hommes et les femmes.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :