Le ministre Moussa Faki Mahamat face à la presse

Le ministre des affaires étrangères et de l’intégration africaine, Moussa Faki Mahamat était face à la presse ce matin. Il a échangé avec les journalistes sur l’action diplomatique du Tchad au cours des dernières années.

Pour le ministre Moussa Faki Mahamat, la diplomatie tchadienne a  été particulièrement active ces dernières années. Cela s’est traduit par une présence plus marquée sur la scène africaine et internationale. Cette diplomatie a pris relief depuis que le  voisinage proche et lointain du Tchad est confronté à des crises sécuritaires sans précédent, fait savoir Moussa Faki Mahamat. Il cite entre autres, les crises du Darfour, de la République centrafricaine, du Nord Mali, de la Libye et du Bassin du Lac Tchad.

Dans chacune de ces crises, le Tchad a joué un rôle diplomatique et militaire qui s’est révélé  être parfois déterminant dans leur règlement ou leur atténuation. Le tchad dispose aujourd’hui de 25 ambassades qui ont juridiction sur une centaine de pays et 08 consulats. Il a sur son sol 23 ambassades étrangères et une douzaine d’Organisation internationales et sous régionales.

Le Tchad assure la présidence en exercice du G5 sahel, de la Cen Sad et s’apprête à exercer celle de l’Union Africaine pour l’année 2016. Pour le chef de la diplomatie tchadienne, le mandat du Tchad au Conseil de Sécurité de l’ONU comme membre non permanent a été particulièrement remarquuable du fait des initiatives qu’il a prises. C’est le cas notamment de l’adoption d’une résolution mettant en exergue la corrélation entre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée, ou encore  la déclaration présidentielle sur boko Haram, le renforcement du G5 sahel, le partenariat ONU-UA. Moussa faki mahamat d’ajouter que la dynamique ainsi impulsée par la diplomatie tchadienne repose sur deux facteurs essentiels : la paix et la stabilité a l’intérieur et une bonne appréciation des enjeux sous régionaux et continentaux faite par le président de la République. Ce qui a permis au Tchad d’émerger et de jouer un rôle stabilisateur apprécié par la communauté internationale.

Pour l’année 2016, Moussa Faki Mahamat émet les vœux de continuer sur cette voie pour renforcer la paix et la stabilité dans le pays et dans le voisinage. C’est la condition nécessaire et indispensable du développement.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :