Le gouvernement et les Nations-Unies évaluent le plan de “l’assistance au développement 2017-2022”

0
346

Le ministère du Plan, de l’économie et du développement durable et le système des Nations-Unies ont organisé une réunion dans un hôtel de N’Djaména pour évaluer la mise en œuvre du Plan cadre des Nations-Unies pour l’assistance au développement (UNDAF 2017-2022).

Cette réunion organisée conjointement par le ministère du Plan, de l’économie et de la coopération internationale et les Nations Unies s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan cadre des Nations-Unies pour l’assistance au développement (UNDAF 2017-2022).

Son objectif est d’évaluer et de dégager les perspectives de la mise en œuvre de l’UNDAF, de présenter au comité de pilotage les résultats préliminaires de l’évaluation de l’UNDAF et de valider la feuille de route pour l’élaboration du prochain UNDAF, 2023-2026.

Au-delà de ces objectifs, l’UNDAF définit les domaines d’interventions prioritaires, identifiés de concert entre le gouvernement du Tchad et le Système des Nations-Unies, pour une amélioration des conditions de vie du peuple tchadien.

A travers ce cadre, le système des Nations-Unies souhaite contribuer au développement du capital humain, au renforcement des droits humains, y compris la protection des couches les plus vulnérables, l’amélioration des gestions des crises et catastrophes.

C’est en 2021 que l’UNDAF lancé en 2017 devrait s’achever mais compte tenu des crises qui se sont multipliées, les deux partenaires ont jugé utile de le prolonger pour une année.

Le ministre du Plan, de l’économie et de la coopération internationale, Issa Doubragne qui a présidé cette réunion du comité de pilotage a plaidé pour que l’UNDAF profite également aux populations de la partie septentrionale du pays afin qu’il y ait l’équité dans la réalisation des projets.

Il faut savoir que ce sont les secteurs comme l’éducation, la santé et la gouvernance qui absorbent la majeure partie des fonds mobilisés pour la mise en œuvre du Plan cadre des Nations-Unies pour l’assistance au développement.

Les participants à la réunion

Laisser un commentaire