Le Fonac s’est dit déterminé à organiser autant des activités légales

Le front de l’opposition nouvelle pour l’alternance et le changement (FONAC) constate avec amertume l’instauration selon lui d’un pouvoir dictatorial où seul le MPS, parti au pouvoir, peut organiser des manifestations publiques sans autorisation préalable. Le FOANC condamne avec la plus grande énergie les atteintes aux droits et aux libertés.  Le gouvernement n’est pas fondé à interdire les activités légales des partis politiques, déclare Saleh kebzabo dans un communiqué rendu public ce 18 novembre 2016. Le fonac ne cessera jamais d’organiser des activités légales, insiste le coordinateur du FONAC qui dénonce, en même temps, le comportement démesuré des agents des forces de sécurité et l’usage inapproprié et sans professionnalisme de gaz lacrymogène. Enfin le fonac exige la libération immédiate et inconditionnelle des personnes arrêtées et détenues sans motif, notamment Mahamat Bahr Bechir, président du RPR et Gapili Gondebné, président de l’AFP.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :