Le CAMOJET avorte la marche pacifique et suspend son Secrétaire Général

0
181

La marche pacifique annoncée ce 02 février par le Collectif des Associations et Mouvements de Jeunes du Tchad pour protester contre la suspension de l’intégration à la fonction publique n’a pas eu lieu. Les membres du bureau du CAMOJET, après concertation ont suspendu le Secrétaire Général GAMO Remy.

« Les membres du Bureau Exécutif de CAMOJET portent à l’opinion publique la suspension de son Secrétaire Général GAMO Remy de ses fonctions de membre du Bureau et regrettent amèrement ses propos tenus sur les ondes de Télévision qui annulent la manifestation pacifique tant souhaitée et attendue avec espoir par les jeunes ce jour 02 février 2016 ». Telle est la teneur d’un communiqué de presse signé par le Secrétaire national, chargé de communication et de relation extérieur du CAMOJET Macki Mahamat Adam.

Selon le communiqué, on ne peut prétendre défendre la jeunesse si on ne peut être humble, intègre, posé et bénéficiant d’expériences auprès de ses pairs et épousant une dynamique d’actions positives en faveur des jeunes. Les membres du bureau du Collectif « décident de ne supporter la trahison faite à leur égard par le Secrétaire Général, qui, a agi de façon individuelle, (et en complicité avec les membres du gouvernement) ».

Laisser un commentaire