L’AEROS en partenariat avec ASET-DT offrent de fournitures aux enfants déshérités

L’AEROS en partenariat avec ASET-DT offrent de fournitures aux enfants déshérités

Cette cérémonie de remise de fournitures a eu lieu dans l’après-midi du jeudi 12 janvier à l’Aumônerie Catholique des lycées et Collèges sis au quartier Kabalaye dans le 3e arrondissement de la ville de N’Djamena.

Ces fournitures sont constituées des cahiers,  des stylos, des boîtes de craies, des ardoises, des savons … qui ont été remis aux enfants vulnérables venus nombreux pour assister à cette cérémonie. Pour le directeur culturel de l’Association Tchado – Stars, ALEVA NDAVOGO Jude qui encadre les enfants de la rue en matière de danse afin de les réinsérer dans la société à travers un métier ne cache pas sa satisfaction : « je suis très content de l’Association AEROS (Action pour les Enfants de la Rue et les Orphelins sans Soutien) qui a pensé aux enfants de son association pour pouvoir les doter des fournitures afin de suivre les cours. Il encourage les membres de l’association à faire plus ».

«  Nous voulons que tous les enfants  sans distinction de sexe, de religion et de classe sociale soient instruits et qu’ils aient les mêmes droits et soient respectés par tous pour la construction bonne société » a lancé le président de l’AEROS, Moussa DERPING avant de préciser que cette activité s’inscrit dans le cadre du projet «  Chili HOURITKI »  qui signifie prends ta liberté et qui concerne les filles mères et les travailleuses de sexe. Ainsi ce don s’adresse de manière particulière aux enfants des cette couche de la population qui est souvent délaissée et se laisse entraîner par  le découragement.  Le président profite de cette occasion pour féliciter les syndicats et le gouvernement qui ont trouvé un terrain d’entente pour permettre la reprise des cours dans les établissements publics. C’est pour quoi, il lance un appel à tous les enfants de reprendre le chemin de l’école sans trainer les pas car, le retard accusé est grand.

Pour la Trésorière Générale Adjointe de l’Association des Enfants de Toumaï pour le Développement du Tchad (ASET- DT), Fatimé Boukar Kosseï, la rue n’a pas des enfants, mais c’est la société qui fait des enfants de rues. C’est pourquoi elle encourage ses sœurs à prendre soin de leurs enfants et appelle à la générosité de tous hommes de bonne volonté comme l’a fait aujourd’hui le Directeur général  de la CNPS (Caisse Nationale de Prévoyance Sociale) Idriss Abdoulaye Kala Kala.

Avant de clôturer cette activité, les enfants de l’Association Culturelle Tchado stars ont fait une petite démonstration de danse pour aller dans le sens de la lutte.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :