La population réagit à la résolution sur la suppression du serment confessionnel

La population réagit à la résolution sur la suppression du serment confessionnel

Depuis le 29 octobre 2020, le Tchad assiste au forum national inclusif. Un forum qui permet aux dirigeants de voter des décisions et de mettre des points sur certaines zones d’ombre dans le système de la gouvernance.

L’instauration du serment confessionnel comme condition préalable avant l’entrée en fonction pour les hauts postes de responsabilité fait partie des résolutions les plus décriées du premier forum national inclusif.

Lors de la première journée du 2e forum national inclusif, les participants ont pris la résolution de supprimer ce serment confessionnel. Une décision que saluent beaucoup de citoyens. C’est le cas de Nadji Emmanuel, fiscaliste de formation : « je crois que la population est unanime sur la suppression du caractère confessionnel  du serment, c’est une très bonne chose, je suis d’avis. Mais ce qui est là en démocratie c’est la majorité qui compte. Si on arrive à supprimer, ça serait une très bonne chose ».

Ahmat Boulama Achamane, Coordinateur de la Jeunesse de la Commune du 2ème Arrondissement pense lui aussi qu’il faut redonner à l’État son caractère laïc. «  La constitution de la République du Tchad stipule que le Tchad est un pays laïc, un et indivisible. Alors que le Serment qui a été imposé par la 4ème République a divisé les Tchadiens. S’il faut supprimer le serment, il faut qu’à la prise de fonction, le concerné déclare tous ses biens  et que l’État mette sur pied une police de contrôle assermentée par la cour suprême et dont les membres doivent être uniquement de la société civile », propose-t-il.

Une jeune étudiante à l’université de N’Djamena au  département d’anglais souhaite que cette résolution soit appliquée immédiatement. « j’aurai aimé que le gouvernement applique aussitôt. C’est la décision des grandes puissances. Elles ont décidé de choses à leur niveau et changent tout quand ça leur chante. Je n’ai rien à dire de plus mais il faut reconnaitre que c’est une bonne décision ».

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :