La mairie de N’Djamena élabore un budget de plus 9 milliards franc CFA pour 2020

La mairie de N’Djamena élabore un budget de plus 9 milliards franc CFA pour 2020

MUNICIPALITÉ – Depuis ce mardi en session ordinaire, les conseillers municipaux de la ville de N’Djamena examinent le budget pour l’exercice 2020 de la commune de la capitale, évalué à plus de 9 milliards francs CFA pour l’exercice 2020.

C’est une nette hausse de 2,7 % ! Le projet du budget soumis, mardi 28 janvier, à l’appréciation des élus communaux de N’Djamena s’élève en recettes et en dépenses à 9 094 551 875 francs CFA contre 8 856 182 195 du budget remanié de l’année 2019.

Pour Saleh Abdel-Aziz Damane, maire de N’Djamena et président du conseil municipal, assure que le projet de budget primitif déposé par l’exécutif communal est « réaliste » et tient compte des engagements ainsi que des priorités de la commune. À l’en croire, ce budget permettra à la mairie de N’Djamena « d’assurer le fonctionnement régulier des services municipaux, l’amélioration des conditions de travail du personnel et l’amélioration des conditions de vie des populations ».

Abdel-Aziz Damane reconnaît par ailleurs que l’année 2019 n’a pas du tout été facile pour sa commune. Mais, selon, lui, l’exécutif municipal s’est tout de même attelé à travailler, « sans ménager ses efforts, pour traduire en actes les exigences de la populations » :  « Les travaux d’assainissement, d’embellissement et d’éclairage public ont été engagés sur les grandes voies. À cela s’ajoute la réhabilitation des ronds-points », énumère le maire. Ce dernier promet de poursuivre ces efforts cette année et de lancer d’autres chantiers, notamment le pavage de certaines rues principales et l’aménagement de deux grands cimetières.

Combien coûte le pavement des rues de N’Djamena ?

Pour sa part, Djibert Younouss, délégué général du gouvernement auprès de la commune de N’Djamena, demande à l’équipe dirigeante de la mairie de la capitale de prendre en compte les différentes suggestions et propositions faites par la hiérarchie à travers des correspondances et autres. Tout en se félicitant de la prise en compte de ses dernières observations, notamment le pavage des rues à N’Djamena, Djibert Younous estime néanmoins que l’enveloppe de 200 millions francs CFA prévue pour ces travaux ne suffirait pas pour réaliser grand-chose. Il conseille de prévoir au moins un milliard franc CFA pour faire des rues en pavés à N’Djamena.

Le délégué général du gouvernement auprès de la commune de N’Djamena demande aux conseillers municipaux d’être réalistes. Pour lui, il n’est pas admissible qu’à chaque fois la mairie élabore un budget déficitaire : plus la Commune a un budget déficitaire, plus elle s’endette. C’est pourquoi Djibert Younouss oriente la mairie de la capitale à se doter d’un budget équilibré en recettes et en dépenses.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :