“La machine de l’enrichissement illicite et immoral va cesser” Idriss Déby Itno

“La machine de l’enrichissement illicite et immoral va cesser” Idriss Déby Itno

La nouvelle République du Tchad qui vient de démarrer définitivement, avec la promulgation de la loi constitutionnelle, par le chef de l’État, sera débarrassée de certaines pratiques indélicates a laissé entendre le Président. Le président de la République donne le ton pour le combat tout enrichissement illicite et le détournement des biens de l’État. La 4e République est bâtie sur des valeurs fortes qui imposent des attitudes, des pratiques et des comportements nouveaux et vertueux orientent le président Idriss Déby Itno. Il estime que la maitrise du train de vie de l’État, la rigueur dans la gestion de la chose publique et l’assainissement des finances publiques doivent être au centre des priorités.

Le chef de l’État d’annoncer que, la lutte contre le détournement des deniers publics et la prévarication est un engagement qui doit être tenu contre vents et marées. « Le Gouvernement qui sera mis en place aura la mission première de mener une guerre sans merci contre toutes les formes de pratiques qui sapent le développement et compromettent le futur de la Nation » révèle le président.

Toutefois il reconnait que de nombreuses personnes ont bâti des fortunes importantes sur la base du détournement et de la corruption. Mais, le chef de l’État assure que cette machine de l’enrichissement illicite et immoral va cesser de fonctionner, quelles que soit sa marque et sa puissance. « La mise en place d’un pool judiciaire chargé de la répression des infractions économiques et financières qui est l’une des résolutions majeures du Forum National Inclusif est la traduction concrète de cet engagement. Ceux qui pensent toujours qu’ils ont le quitus de détourner allègrement et impunément les deniers publics seront sévèrement punis conformément à la loi en vigueur » prévient-il. Idriss Déby de conclure que : « tout travailleur doit, dorénavant, vivre de son salaire ».

 

Un commentaire

  1. allarassem
    6 mai 2018 at 3 h 10 min Répondre

    tout travailleur doit vivre dorénavant de son salaire.mais je demande aux autorités de la 4 eme république de penser aux sorts des contractuels de de ex_ondr et pnsa fusionné en anadr qui n’ont pas salaire depuis deux ans.or ce sont eux assurent l’encadrement du monde rural.Merci

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :