“La lutte n’est pas finie, on ne va pas s’arrêter” Babouri Mahyadine

“La lutte n’est pas finie, on ne va pas s’arrêter” Babouri Mahyadine

Près de deux mois après sa libération, l’activiste Babouri Mahyadine remercie les personnes qui l’ont soutenu et  informe que son combat continue. Il a fait la déclaration lors d’un point de presse présenté ce samedi 26 mai 2018 à la Maison des médias.

Babouri Mahyadine est relaxé par le juge en avril, après deux ans de détention dans plusieurs lieux.  Ce  point de presse constitue sa première sortie officielle depuis sa libération. Il est accompagné par ses avocats et quelques membres du Comité d’action en faveur de Babouri (CAB). Avant de raconter son parcours de combattant, l’activiste a remercié les organisations qui ont œuvré pour sa libération et leur a réitéré son engagement. « La lutte continue jusqu’à ce que les Tchadiens soient unis même si cela nous va nous coûter la vie on ne va pas s’arrêter », déclare Mahyadine Babouri.

Ses avocats présents ont, par la voix de leur confrère Olivier Gouara, tenu à préciser les difficultés de cette affaire. « Dans ce dossier il y a eu beaucoup d’interférences, des interférences du politique dans le judiciaire. Il y a eu trois ministres qui se sont succédé et tous ont été touchés. De tout temps nous avons dit que ce dossier est un dossier politique », déclare maître Olivier Gouara.  Il  précise que malgré que la plainte qu’ils ont déposée n’ait pas abouti, ils auront recours àd’autres procédures pour que leur client obtienne réparation.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :