“La justice tchadienne est en train de s’aligner  derrière la raison…”, Me Alain Kagonbé

“La justice tchadienne est en train de s’aligner derrière la raison…”, Me Alain Kagonbé

Plusieurs avocats ont défendu les manifestants ce vendredi 12 février 2021 au palais de la justice. Me Alain Kagonbé, l’un d’eux, a déclaré à la sortie de l’audience qu’ils vont faire appel.


Arrêtés les 5 et 6 février, les 14 manifestants ont été jugés ce vendredi 12 février. Deux sont relaxés et les 12 autres écopent d’une peine de trois mois de prison avec sursis.

Pour Me Alain Kagonbé, “Placée dans le contexte d’aujourd’hui, il faut dire que cette décision est une grande victoire”. Une grande victoire parce que c’est “un dossier téléguidé, un dossier avec pleine d’instructions où les mandats de dépôt ont été remplis avant l’audition des prévenus. En plus deux accusés ont été déclarés non coupable”.

En promettant faire appel, il estime tout de même que c’est un progrès. “Je crois que la justice tchadienne est en train de s’aligner derrière la raison. Mais les autres ont été condamnés à trois mois avec sursis, le combat n’est pas terminé. Nous allons relever appel et le combat va se poursuivre au niveau de la cour d’appel“, donne-t-il rendez-vous.


Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :