Kamala Harris devient la première femme vice-présidente de l’histoire des États-Unis

États-Unis – L’afro-américaine Kamala Harris est officiellement investie vice-présidente des États Unis d’Amérique ce mercredi 20 janvier. D’origine jamaïcaine et indienne, cette démocrate est ainsi la première femme à accéder à ce poste.

La cérémonie s’est déroulée sur les marches ouest du Capitole, dans un environnement de sécurité renforcée. Au moins 25 000 agents de sécurité déployés pour la circonstance.

Kamala Harris a prêté serment devant la juge Sonia Sotomayor en ces termes : “Je jure solennellement que je maintiendrai et défendrai la Constitution des États-Unis contre tous les ennemis, étrangers et nationaux; que je garderai une foi réelle en cette chose même. ”

Elle a également mentionné dans ce serment, qu’elle va ” s’acquitter bien et fidèlement des fonctions du poste”.

Kamala Harris fut sénatrice de la Californie avant de démissionner de ce poste lundi dernier, pour prêter serment en tant que vice-présidente peu de temps avant que Joe Biden ne fasse de même en tant que président, devant le juge en chef de la Cour suprême, le conservateur John Roberts.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :