Journée mondiale de lutte contre la rage : Gayang Souaré invite à faire vacciner les chiens

Journée mondiale de lutte contre la rage : Gayang Souaré invite à faire vacciner les chiens

Prélude à la célébration de la journée mondiale de lutte contre la rage, le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Gayang Souaré a fait une déclaration dans laquelle il met l’accent sur la vaccination des chiens.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la rage est aujourd’hui présente dans plus de 150 pays dans le monde dont le Tchad. Les données notifiées à l’OMS indiquent que chaque année, la rage tue plus de 59 000 personnes à travers le monde. L’Afrique et l’Asie sont les continents les plus touchés. 30 à 40% de décès dus à la rage sont enregistrés chez les enfants de moins de 15 ans.

Le Tchad, à l’instar de la communauté internationale, célèbre le samedi 28 septembre 2019 la journée mondiale de lutte contre la rage, placée cette année sous le thème « La rage : vacciner pour l’éliminer ».

Selon le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Gayang Souaré, au Tchad, la rage sévit de façon endémique, occasionnant ainsi chaque année la mort de nombreuses personnes et animaux suite à des morsures des chiens enragés. « Ces pertes de vies humaines et animales peuvent être évitées si des mesures appropriées sont appliquées », a fait-il mention dans sa déclaration. Il s’agit notamment de la vaccination régulière des chiens et chats  et de soins immédiats adaptés aux victimes de morsures avant l’apparition des symptômes, a précisé Gayang Souaré. Dans ce sens, le Tchad en collaboration avec ses partenaires met l’accent sur quatre volets à savoir :

  1. Le renforcement des capacités d’accès aux vaccins pour les personnes exposées ;
  2. Promouvoir la facilitation aux soins appropriés aux personnes mordues ;
  3. La prévention de la transmission de la rage des chiens et autres animaux de compagnie à l’homme par la vaccination massive et régulière de ces animaux ; 
  4. Le renforcement de la surveillance de la rage et la sensibilisation des populations.

Dans le souci de contribuer activement à l’éradication de la rage à l’horizon 2030, conformément aux objectifs de l’OIE, l’OMS et la FAO, le Gouvernement de la République du Tchad, les Partenaires, les agents de la Santé publique, les agents de l’Elevage et les propriétaires des animaux de compagnie doivent conjuguer les efforts en vue d’éliminer la rage dans notre pays, invite le ministre de l’Elevage. Car, scande-t-il, un chien vacciné est une vie sauvée.

La rage est une maladie mortelle qui affecte tous les mammifères, y compris l’homme. Elle est causée généralement par la morsure d’un animal infecté. Les animaux les plus susceptibles de transmettre cette maladie sont : les chiens, les chats, et les chacals. A ce stade, il n’existe aucun traitement, a fait savoir Gayang Souaré.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :