International :  voici la quintessence de la 47e session de l’OCI

International : voici la quintessence de la 47e session de l’OCI

Diplomatie : la 47e session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la conférence islamique (Oci), a pris fin ce 28 novembre à Niamey, la capitale nigérienne. Voici ce qu’il faut retenir de ces deux jours de plénière.

Les assises de la 47e session du Conseil des ministres de l’Oci, ont pris fin ce samedi 28 novembre à Niamey. Les échanges ont porté sur le  thème: “unis contre le terrorisme, pour la paix et le développement”.

Lors des travaux, les participants ont diagnostiqué les maux auxquels l’Oci fait face :  le terrorisme, l’islamo-xénophobie, la criminalité et la pauvreté liée à la crise sanitaire de Covid19. Selon eux, le terrorisme est un fléau qui menace la stabilité du monde. Malheureusement, déplorent-ils, les pays du Sahel sont les plus touchés par ce phénomène. Pour arriver à bout de ce fléau,les diplomates s’accordent sur le fait que la coopération entre les pays est un impératif. Ils ont également appelé à l’annulation des dettes des pays du Sahel pour leur permettre de lutter efficacement contre le terrorisme, l’immigration et la pauvreté.

A l’issue des travaux, les participants ont fait une déclaration dite celle de Niamey. Elle comprend 47 points. L’on note, entre autres :  la réaffirmation du soutien des États membres de l’Oci à la Palestine, la condamnation de la politique et la pratique « illégale »  d’Israël, et l’engagement des pays de l’Oci à lutter contre le terrorisme, l’extrémisme violent et le fanatisme religieux .

Rappelons que, le diplomate tchadien, Hissein Brahim Taha, a été désigné par ses pairs, secrétaire général de cette organisation.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :