International : 22,6 millions d’euros pour assurer la stabilité et la sécurité dans la région du Sahel et du lac Tchad

SÉCURITÉ- Une annonce d’octroi de 22,6 millions d’euros par l’Union Européenne a été relayée par le site Sahel intelligence ce mardi 10 novembre 2020. C’est un fonds supplémentaire qui permettra de favoriser la stabilité et la sécurité au Sahel et dans la région du lac Tchad.

Au total, Cinq nouveaux programmes sont visés au titre de ce fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique.

Lutte contre l’impunité au Burkina Faso

Le premier est un programme de 10 millions d’euros approuvé au titre du fonds fiduciaire de l’UE pour soutenir la lutte contre l’impunité au Burkina Faso en rendant le système judiciaire plus accessible et plus efficace.

Nouvel escadron au Niger

Le fonds fiduciaire soutiendra également la création d’un escadron polyvalent au sein de la Garde nationale du Niger afin de renforcer la sécurité de la population et de stabiliser la région. Ce programme d’un montant de 4,5 millions d’euros, fait suite à une demande du ministère de l’intérieur du Niger, comprendra des activités de renforcement des capacités mettant un accent particulier sur la protection des droits de l’homme, ainsi que la fourniture de matériels, y compris des véhicules, du matériel de transmission, des gilets pare-balles et une ambulance médicalement équipée, afin de mieux faire face à la menace terroriste.

Renforcement d’une radio

Un fonds de plus de de 2 millions d’euros est consacré à une Radio Jeunesse Sahel qui va permettre aux jeunes âgés de 15 à 35 ans de s’exprimer en Mauritanie, au Mali, au Burkina Faso, au Niger et au Tchad. Cette radio proposera des contenus innovants sur les différents défis auxquels sont confrontés les jeunes et leur offrira un espace de discussion, favorisant ainsi un sentiment de collectivité.

Le secteur des technologies de l’information et de la communication

L’UE soutiendra également, à hauteur d’un peu plus d’1 million d’euros, un programme d’assistance technique visant à renforcer le secteur des technologies de l’information et de la communication en Gambie.


Par ailleurs, un projet pilote de renforcement des capacités d’un montant de 5 millions d’euros ouvrira la voie à la numérisation du système d’état civil guinéen et à l’identification électronique des citoyens.


Dans le même sillage, le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Josep Borrell, a réaffirmé lundi que l’UE demeurerait l’un des principaux partenaires des Etats du G5 Sahel.


Selon nos confrères du Sahel intelligence, c’est à l’occasion de la 6ème réunion ministérielle G5 Sahel-UE, que M. Borrell a rappelé les actions entreprises par l’UE afin de réorienter 449 millions d’euros pour fournir des équipements médicaux, financer des campagnes de sensibilisation, et accélérer des déboursements d’appui budgétaire, dans le but de faire face aux conséquences économiques et sociales de la pandémie de coronavirus dans les pays du G5 Sahel.
Il a annoncé qu’un total de 92 millions d’euros seront déboursés pour le Tchad, le Burkina Faso, la Mauritanie et le Niger, afin d’appuyer la mise en œuvre des plans de riposte à la pandémie, sans aggraver les niveaux d’endettement.


Pour la sécurité et la résilience des Etats du G5 Sahel, près de 238 millions d’euros ont déjà été mobilisés pour des projets dans le domaine de la stabilisation des régions les plus vulnérables.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :