Habré condamné à payer 10 à 20 millions de FCFA à chaque victime

Habré condamné à payer 10 à 20 millions de FCFA à chaque victime

L’ancien président tchadien Hissène Habré a été condamné vendredi par les Chambres Africaines Extraordinaires (CAE) à payer 10 à 20 millions de francs CFA à chaque victime de sa répression, a constaté Xinhua.

“Les Chambres Africaines Extraordinaires (CAE) condamnent Hissène Habré à payer la somme de 20 millions de Francs CFA à chacune des victimes de viol répété et d’esclavage sexuel, à chaque détenu arbitraire, prisonnier de guerre et rescapé de massacre, la somme de 15 millions de F CFA, pour toute cause et préjudice confondus et à chaque victime indirecte la somme de 10 millions de F CFA”, a annoncé le président des CAE, le juge Gberdao Gustave Kam, statuant en procédure civile.

“Les Chambres rejettent les demandes de réparation collective formulées par la partie civile et déclarent irrecevable l’appel à garantie de l’Etat tchadien. Les Chambres ordonnent l’exécution de la décision et fixent la provision à 10% de la somme allouée à chaque victime”, a-t-il ajouté.

L’ancien président du Tchad, Hissène Habré, a été condamné le 30 mai 2016 à la peine d’emprisonnement à perpétuité pour crimes contre l’humanité, torture, viol, traitement inhumain, esclavage forcé, exécution sommaire, entre autres, par les CAE.

Me Mbaye Sène, un des avocats d’Hissène Habré, commis d’office par les CAE, a déclaré que les droits de la défense n’ont pas été respectés et qu’il va interjeter appel du jugement.

Il a relevé qu’il y a “un problème dans la matérialisation des faits qui ont été soumis à l’appréciation des Chambres”.

Pour sa part, Me Assane Dioma Ndiaye, un des avocats de la partie civile, a affirmé que les juges se sont cantonnés à des réparations financières et qu’il attendait la motivation des juges pour déterminer ce qu’il y à faire.

Hissène Habré a dirigé le Tchad de 1982 à 1990. Ecarté du pouvoir par une rébellion dirigée par l’actuel président tchadien Idriss Déby Itno, il s’est réfugié au Sénégal.

Un commentaire

  1. allarassem nono
    29 juillet 2016 at 21 h 02 min Répondre

    si aujourd’hui Habré doit payer les victimes de son règne,ça va être un bel exemple pour tous les dirigeants Africains en exercicent que leur tour arrivera un jour.Je remercie beaucoup les Chambres de tous leurs efforts et disponibilités jusqu’au bout de ce procès! “JE VOUS TIRE CHAPEAU,LES CHAMBRES!

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :