Le gouvernement tchadien justifie les mandats d'arrêt émis contre les proches d'Habré

Après l’émission d’un mandat d’arrêt international contre le général Mahamat Nouri et suite à la réaction -sur l’antenne de RFI- de ce proche de l’ex-président tchadien Hissène Habré pour s’insurger contre ce mandat qui le vise, le ministre de la Communication Hassan Sylla Bakari s’exprime à son tour pour justifier la démarche du gouvernement tchadien. Il indique qu’il n’y a pas de chasse à l’homme, contrairement à ce que dit le député Saleh Kebzabo, également convoqué par la justice alors qu’il se trouve en Afrique du Sud. Pour Hassan Sylla Bakari, le général Nouri était « l’homme de main du dictateur le plus sanguinaire que le Tchad ait jamais connu ».

Hassan Sylla

Porte-parole du gouvernement tchadien

Nous nous étonnons que cet ancien homme de main du dictateur le plus sanguinaire que le Tchad ait jamais connu ait perdu la mémoire. Dans tous les cas, la justice l’atteindra là où il se trouve, et il répondra de ses actes

18/05/2013 par Madjiasra Nako

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :