Gouvernement de transition : voici les partis politiques représentés

0
752

Plus de dix partis politiques sont représentés dans le gouvernement de transition mis en place ce dimanche, 2 mai.

A l’exception notable des Transformateurs, de nombreuses formations politiques ont des représentants dans le gouvernement de transition formé par Pahimi Padacké Albert, le président du Rassemblement national des démocrates tchadiens. L’ancienne majorité présidentielle comme l’opposition sont représentées.

Ainsi, en plus du MPS qui se taille la part du lion, il y a également :  

  1. Le Rassemblement national des démocrates tchadiens (RNDT-Le Réveil) : Patalet Géo (ministre des Infrastructures et du Désenclavement)  Mbaïgolmem Sébastien (secrétaire d’Etat à la Jeunesse, aux Sports et à la Promotion de l’entrepreneuriat) ;
  2. L’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR) : Abdérahim Awat Atteib (ministre de l’Elevage et des Productions animales);
  3. L’Union démocratique tchadienne (UDT) : Abdraman Koulamallah (ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement)
  4. Le Rassemblement national pour la démocratie et le progrès (Viva-RNDP) : Mme Isabelle Housna Kassiré (ministre de la Formation professionnelle et des Métiers) ;
  5. Le Parti pour les libertés et le développement (PLD) : Mahamat Ahmat Alhabo à la Justice, garde des Sceaux, chargé des Droits humains;
  6. Le Mouvement pour l’unité et le renouveau (MUR) : Saleh Bourma (secrétaire à l’Education Nationale);
  7. Alwassat : Dr Abderahim Younous Ali (secrétaire d’Etat à l’Economie, à la Planification du développement et à la Coopération internationale);
  8. Le Parti pour la démocratie et l’indépendance intégrales (PDI) : Mme Lydie Beassemda (ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation);
  9. Le Mouvement national pour le changement au Tchad (MNCT) : Mahamat Lazina (ministre de l’Environnement, de la Pêche et du Développement durable);
  10. L’Union pour le renouveau et la démocratie (URD) : Mme Kamougué Née Dene-Assoum (ministre du Développement agricole) ; Oumar Ibn Daoud (secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, à l’Intégration africaine et aux Tchadiens de l’étranger);
  11. L’Action pour la république, le développement et la démocratie (ARD) : Mme Ndolenodji Alix Naïmbaye (secrétaire d’Etat aux Finances et au Budget);
  12. Le Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP) : Mamadou Gana Boukar (secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur, à la Recherche scientifique et à l’Innovation)
  13. Souffle nouveau pour la République (SONOR) : Kosmadji Merci (ministre de l’Education nationale et de la Promotion civique).

Leave a Reply