G5 Sahel:  N’Djamena accueille la 2e phase du projet “La voix des jeunes”

G5 Sahel: N’Djamena accueille la 2e phase du projet “La voix des jeunes”

N’Djamena abrite la 2e phase de la rencontre régionale des jeunes du projet “La voix des jeunes du sahel”. Au menu de cette rencontre : partage d’expérience, évaluation de l’état d’avancement dudit projet .

Après la première phase, le projet “La voix des jeunes du Sahel” amorce sa deuxième phase. Dans le cadre des activités relatives à ce projet, une rencontre régionale s’est ouverte ce jeudi 14 novembre à N’Djamena. Cette rencontre réunira en quatre jours les jeunes des pays du Sahel pour faciliter le dialogue avec les institutions et ces derniers.

En ouvrant la cérémonie le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Promotion de l’emploi, Mahamat Nassour Abdoulaye a tenu à saluer l’appui inestimable du centre pour le dialogue humanitaire à la jeunesse tchadienne pour l’atteinte des objectifs du développement durable au Tchad.

Selon le ministre Mahamat Nassour Abdoulaye, la jeunesse constitue une frange importante de la population. Cependant, les perspectives de la jeunesse doivent être prises en compte en vue d’y apporter les réponses appropriées et pérennes. 

« Le projet La voix des jeunes du Sahel vient renforcer les efforts entrepris par nos Etats respectifs pour répondre aux préoccupations réelles de leur jeunesse. Mise en œuvre depuis 2017, le projet a permis de structurer un dialogue inclusif, courtois et fructueux entre organisation de jeunesse et les points focaux qui représentent les différents ministères transversaux qui traitent la question de jeunesse au niveau local, national et régional », a souligné Mahamat Nassour Abdoulaye

Le projet “La Voix des Jeunes du Sahel”, mis en œuvre par le Centre pour le Dialogue Humanitaire (HD) et cofinancé par l’Union européenne et le Royaume du Danemark, a permis dans une première phase d’aboutir à une lecture consensuelle des enjeux et préoccupations de la jeunesse du Sahel.

La structuration du dialogue entre organisations de jeunesse et autorités étatiques initiée aux niveaux local, national et régional doit, dans la présente seconde phase du projet, favoriser l’implication des jeunes dans le processus de prise de décisions politiques et socio-économiques en leur faveur.

Des jeunes à l’ouverture de la rencontre régionale

C’est dans cet esprit que les Gouvernements ont accepté d’ouvrir trois chantiers nationaux prioritaires par pays, chacun visant à l’adoption de nouvelles politiques ou décisions sur la base d’échanges avec les organisations de jeunesse. Ces chantiers nationaux ont été validés par les autorités lors des rencontres interministérielles tenues entre septembre et octobre 2018 dans chacun des cinq pays d’intervention, sur la base des recommandations ressorties de la première phase du projet.

Une expertise a ensuite été mise à la disposition des Gouvernements pour définir une méthodologie et une feuille de route pour la mise en œuvre de ces chantiers nationaux. En facilitant ensuite des rencontres entre les différents ministères et institutions concernés et des représentants des organisations de jeunesse, le processus de prise de décision relatif aux chantiers nationaux prioritaires par pays a été progressivement plus inclusif.

La présente rencontre de N’Djamena est la 4e depuis le début du projet et les participants issus des conseils nationaux de la jeunesse et équivalents, des organisations de la société civile nationale et de la diaspora, venus des 05 pays du G5 Sahel.  Les participants à cette rencontre vont travailler des points comme partage d’expériences entre organisations de la jeunesse, Etat d’avancement des chantiers nationaux et Esquisse une stratégie de durabilité du projet aux niveaux local et national.

Le chef de projet “La voix des jeunes du Sahel”, Évariste Tegviel Metuolé Dabine explique que le projet est arrivé à des étapes très importantes et pour preuve, il y a deux semaines se tenait à Bruxelles, un comité de pilotage de ce projet.  Il y a eu des décisions assez importantes qui ont été prises lors de cette rencontre.  

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :