G5 Sahel : le CNC compatit avec la famille des victimes du terrorisme

G5 Sahel : le CNC compatit avec la famille des victimes du terrorisme

SÉCURITÉ – Le Comité national de coordination des actions du G5 Sahel a présenté ses condoléances aux familles des victimes des différentes attaques contre les forces de défense et de sécurité conjoint du G5 Sahel dans le Sahel. La cérémonie s’est déroulée au ministère de la Défense tchadienne, ce jeudi 19 décembre 2019.

« Les évènements douloureux qui ont touché nos forces de défense et sécurité au Mali, au Burkina et au Niger dernièrement, ne sont pas synonymes d’une défaite ou d’un recul », a déclaré le Coordonnateur national point focal pays, Djondang Tchaknone Enoch.

Un message qu’il a adressé lors de la présentation des condoléances de sa délégation aux forces de défense et de sécurité et à la force conjointe du G5 Sahel, ce jeudi au ministre de la Défense, au bureau du fuseau Est du G5 Sahel.

Selon lui, la situation s’explique par le soutien trop faible de la communauté internationale, « aux efforts déjà considérables pour la pacification et la sécurisation d’un espace tellement vaste et physiquement difficile, nécessitant des moyens adéquats qui manquent aux Etats. » Il a précisé que sans la surveillance aérienne et l’appui d’aérien aux unités au sol, les forces de la G5 Sahel connaîtront quelques difficultés sur le plan opérationnel.

« Le comité national de coordination des actions du G5 Sahel est venu vers vous, branche militaire, pour partager sa compassion à l’occasion de la perte inestimable de vos compagnons de lutte sur les différents fronts du Sahel », a déclaré Djondang Tchaknone Enoch à l’assistance.

Le coordinateur focal du G5 Sahel au Tchad Djondang Tchaknone Enoch

Sur cette phrase, « à ces bras valides et valeureux, laissant derrière eux par leur sacrifice ultime sur le champ d’honneur, des familles endeuillées, nous voulons leur rendre un hommage mérité », s’est-il incliné en mémoire des éléments de la force G5 Sahel tombés sur différents théâtres des terroristes.

Pour lui, l’opinion publique doit comprendre dans quelles conditions difficiles les éléments des forces de défense et sécurité opèrent. Donc qu’on n’y méprenne pas sur leur compte a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :