Forum national inclusif : le président Déby s’engage à matérialiser les résolutions des participants

Forum national inclusif : le président Déby s’engage à matérialiser les résolutions des participants

Le forum national inclusif sur les réformes institutionnelles vient de s’achever ce 27 mars 2018 en présence du chef de l’Etat, Idriss Déby Itno. Après neuf jours de travail, environ 1 000 participants ont débattu sur les six axes déclinés dans le rapport du haut comité des réformes. « Tous ensemble, dans un élan fortement patriotique, nous avons franchi un palier décisif dans la construction du nouvel édifice institutionnel de notre pays », souligne le président de la République Idriss Déby Itno.  

Le chef de l’Etat, note qu’au regard des résolutions des participants, l’aube nouvelle a commencé. « Le socle de la nouvelle République a été posé.  Mieux, tout le dispositif institutionnel qui devrait porter l’Etat refondé a été étudié dans les menus détails et dans toutes ses subtilités » se réjouit-il.  Tout en saluant le climat d’harmonie collective et de compréhension mutuelle, qui prévalu durant le forum, le président de la République, trouve en cela, une manière fort expressive, que les Tchadiens savent transcender toute divergence et aplanir toute contradiction quand il s’agit de privilégier l’intérêt supérieur de leur Nation.  « Nous devons être fiers de cette attitude patriotique et de cette conduite responsable » félicite-t-il, les participants.

En outre, le chef de l’Etat, Idriss Déby Itno se réjouit de l’esprit démocratique du débat qui s’est instauré tout au long de ces assises.  La libre confrontation des idées qui était la matrice des échanges s’est pleinement manifestée précise-t-il. Idriss Déby Itno observe que : « aucun courant d’opinion ou lobby quelconque n’a eu droit de cité dans cette salle mythique. Aucun point de vue n’a été imposé aux participants. Seul l’art du compromis a été la règle d’or de ces retrouvailles fraternelles ». Il cite à titre illustratif, qu’en matière de forme de l’État, sa suggestion axée sur la fédération ou la régionalisation qui découle de son projet de société n’a pas fait l’unanimité.

Et Déby, dit s’incliner devant le choix libre et souverain des participants au forum qui ont opté pour l’État unitaire fortement décentralisé.

Sur la proposition recommandant la mise en place d’un Haut Conseil des Collectivités Décentralisées et des Chefferies Traditionnelles le président de la République marque son accord. Selon lui, cette structure est fort utile, dans le contexte nouveau, surtout qu’elle rendra le fonctionnement du modèle proposé plus harmonieux, plus cohérent et plus fluide. Pour des raisons liées à l’efficacité et aux ressources, le futur Haut Conseil des Collectivités Décentralisées et des Chefferies Traditionnelles devrait avoir un nombre limité de membres, une structure légère et souple composée de 35 membres me paraît raisonnable propose le chef de l’Etat.

S’agissant, de la représentation des femmes dans les différentes instances de prise de décisions, le président de la République estime qu’il faut passer progressivement du principe actuel de quota à une parité intégrale. « La mise en œuvre de la parité intégrale s’impose au regard de la prégnance du rôle que joue la femme tchadienne dans le développement du pays.  Cette parité est simplement une exigence de justice et d’équité. Si nous devons donner à César ce qui lui appartient, nous devons, de même, rendre à la femme ce qui lui revient de droit » annonce-t-il.

Par ailleurs, Idriss Déby Itno, souligne que : « les précieux actes du forum inclusif sur les réformes institutionnelles ont une valeur cardinale car ils doivent, à l’image de la boussole, orienter toutes nos actions futures ». Il souhaite que la matérialisation, dans les meilleurs délais, les différentes conclusions de cette rencontre historique. « Pour ma part, je m’engage solennellement à veiller au grain sur la mise en œuvre et le suivi des réformes envisagées. Rien ne doit nous détourner de la voix qui est tracée à la perfection. La volonté du peuple tchadien sera respectée dans toute sa plénitude » assure-t-il.

Un commentaire

  1. A la Une: la réforme constitutionnelle en route au Tchad - AfriqueMidi.com
    28 mars 2018 at 14 h 59 min Répondre

    […] pour l’Etat fédéral n’a pas été pris en considération ». « Une aube nouvelle », juge de son côté TchadInfos. var td_screen_width = window.innerWidth; if ( td_screen_width >= 1140 ) { /* large monitors […]

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :