Festival Kodomma 2021: deux cultures et deux peuples s’unissent

0
1365

Le coup d’envoi des manifestations culturelles et artistiques de la 13eme édition du festival Kodomma est officiellement lancé par le ministre de la Culture et de la promotion du patrimoine, Mme Ndougona Riradjim Louise Mbakasse, à Gounou-Gaya, département de la Kabbia.


“La culture est devenue un patrimoine commun qui reconstitue ce qui a été brisé”. Cette phrase de Mme Ndougona Riradjim Louise Mbakasse, ministre de la Culture et de la Promotion du patrimoine résume la raison de la tenue de ce festival international Kodamma.


Kodomma, ce festival initié pour valoriser la culture mousseye et marba est déjà à sa 13eme édition mais c’est la 6ème édition au Tchad qui est lancée par la ministre de la Culture ce 8 avril 2022.
Cette édition a mobilisé les Mousseyes et les Marbas du Tchad, du Cameroun et du Nigeria. C’est une véritable messe culturelle dans une poussière de joie. De l’avis du président de Kodomma Tchad,Allah-Ridy Koné, “Ce festival est un festival pionnier et géant en Afrique centrale”, bien qu’il n’est pas le seul. L’ambition de ce festival, selon lui “est de regrouper toute la communauté bandana”. “C’est le plus grand rendez-vous du grand peuple Mousseye et Marba”, renchérit le président du Kodomma Cameroun, Ndafogo Étienne qui précise que les deux peuples partagent les mêmes cultures.

“Ce festival International se veut intégrateur et développementiste au travers des œuvres culturelles et artistiques”, fait savoir le gouverneur de la province du Mayo-kebbi Est, Mahamat Zen El Hadj Yaya qui ajoute “que cette organisation culturelle est une arme dans nos mains pour livrer une guerre aux maux qui minent notre jeunesse, à savoir l’alcoolisme, l’exode rural, la migration clandestine…”

La ministre de la Culture et de la Promotion du patrimoine ne s’est pas empêché de féliciter les filles et fils mousseyes et marbas pour cette initiative. “Cette éclatante mobilisation des cadres, de vous élites, des jeunes, des chefs traditionnels et coutumiers témoigne à suffisance que Kodomma est un évènement fédérateur et rassembleur”, conclut Mme Ndougona Riradjim Louise Mbakasse

Laisser un commentaire