Festival Dary : « Au Tchad, la question de la représentation est complexe », a déclaré Madeleine Alingué

Festival Dary : « Au Tchad, la question de la représentation est complexe », a déclaré Madeleine Alingué

CULTURE – La ministre en charge de la Culture, Madeleine Alingué a lancé ce 21 décembre 2019 la deuxième édition du festival Dary.  La cérémonie s’est déroulée à la Place de la Nation, site du festival en présence de la Première dame et le secrétaire général adjoint de la Présidence.

La Place de la Nation a été le décor d’un brassage culturel ce samedi 21 décembre 2019. Une centaine de festivaliers représentant les 23 provinces du Tchad sont présents. En effet, la deuxième édition du festival Dary a débuté. Cette célébration de la richesse culturelle et artistique du Tchad s’est déroulée en présence de la Première dame Hinda Deby et le secrétaire général adjoint de la Présidence, Hissein Brahim Taha, représentant le chef de l’État.

La solennité a commencé par le discours de bienvenue du Maire de la ville de N’Djamena, Saleh Abdel Aziz Damane. Puis le Coordonnateur de l’Office national de la promotion du tourisme et de l’artisanat, Abakar Rozzi Tegui a présenté cette deuxième édition du festival. 

« Dary, c’est 15 jours de découverte, de partage et d’expression. Dary c’est la représentation des 23 provinces, 160 cultures, 150 artistes nationaux et internationaux, 34 artisans-commerçants, un restaurant. Dary c’est le Tchad uni et indivisible dans sa diversité culturelle que nous voulons », a affirmé Abakar Rozzi Teguil.

A RELIRE : Le Tchad autorisé à vendre ses produits agricoles sur le marché chinois

Pour la ministre du Développement touristique, de la Culture et de l’Artisanat, Madeleine Alingué, qui a clos cette phase de discours, Dary est une plateforme de brassage national. Il éveille un sentiment de fierté et de dignité car toutes les communautés sont représentées, selon Madeleine Alingué.

« Cette deuxième édition se veut plus ambitieuse, plus profonde et plus précise et veut répondre à la question fondamentale : « Ana yatou » ? « Anina yatou » ?  Au Tchad, la question de la représentation est complexe et quand on est Tchadien, l’élément de réponse est la suivante : Je suis le Tchad », a déclaré Madeleine Alingué avant de conclure « La diversité de notre héritage culturel n’est pas un obstacle sinon une richesse. La réalité de notre nation passe par l’acceptation et l’appropriation par chacun d’entre nous de cette mosaïque, le Tchad. »

A RELIRE : festival Dary acte 2 s’ouvre ce samedi

Le but premier du Festival Dary est de célébrer la richesse culturelle et artistique des 23 provinces que compte le Tchad. C’est ce que vont démontrer ces 23 provinces du 21 décembre 2019 au 4 janvier 2020.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :