Ephéméride : Il y a 30 ans Alingué devenait le tout premier chef du gouvernement de Déby

0
7

Après avoir été le tout premier président de l’Assemblée nationale sous Hissène Habré, Jean Alingué Bawoyeu a été aussi le tout premier chef du gouvernement sous Idriss Déby Itno. C’était le 4 mars 1991. Trente ans se sont écoulés depuis lors. Il aura occupé le poste de chef du gouvernement du 4 mars 1991 au 20 mai 1992, soit un peu plus d’un an.

A l’arrivée au pouvoir du Mouvement patriotique du salut (MPS) en décembre 1990, Jean Alingué Bawoyeu était le président de l’Assemblée nationale, la toute première législature sous Hissène Habré. Si beaucoup de dignitaires du régime déchu ont quitté N’Djaména, Jean Alingué Bawoyeu était resté dans la capitale. Il a participé au Conseil d’Etat mis en place par le nouveau régime comme Commissaire à l’Agriculture.

Il sera nommé Premier ministre chef du gouvernement le 4 mars 1991 (décret n°002/PR/91). Il formera le même jour son premier gouvernement de 28 membres dont 15 ministres, un ministre délégué, deux secrétaires généraux et 10 secrétaires d’Etat. Quelques personnalités ayant fait partie du Conseil d’Etat du 4 décembre 1990 ont été reconduites dans ce tout premier gouvernement Alingué.

Parmi les commissaires maintenus, nous avons Soungoui Ahmed (Affaires étrangères), Djibrine Dassert (Défense), Hassan Fadoul Kittir (Plan et coopération), Abderamane Koko (Education), Djidi Bichara (Postes et Télécommunication), Achta Toné Gossingar, de commissaire titulaire, elle devient secrétaire d’Etat, Mariam Mahamat Nour, Ahmat Hassaballah Soubiane, entre autres.

En tout, après le Gouvernement du 4 mars 1991, Alingué fera trois remaniements, à savoir la nomination du 18 juin 1991 de Kadade Ndagmaïssou Ndusson comme secrétaire général adjoint du Gouvernement en remplacement de Danrhe Abohe.  Ensuite deux autres remaniements le 12 juillet 1991 et celui du 12 décembre 1991. Moins de deux ans après sa nomination, Alingué sera remplacé par Joseph Yodoyman.

M. Jean Alingué Bawoyeu a été le dernier Trésorier Payeur Général du président Ngarta Tombalbaye. Il a été intégré à la Fonction publique en 1953 comme commis au Trésor public. Dans sa carrière professionnelle en tant que fonctionnaire comme en politique, Alingué dispose d’une forte expérience. Il a servi comme ambassadeur du Tchad aux Etats-Unis d’Amérique et auprès de l’ONU (Organisations des Nations Unies) à New York. Il a été aussi ambassadeur du Tchad en France de 1977 à 1979. Il a participé avec son parti l’UDR (Union pour la Démocratie et la République) à la première élection présidentielle de l’ère démocratique en 1996 où il est arrivé quatrième avec 8.30 %.

Alingué a ensuite choisi d’être dans l’opposition au sein de la CPDC (Coordination des partis politiques pour la défense de la constitution) avant d’entrer au gouvernement en 2008 comme ministre des Postes et Télécommunications, après la signature de l’accord politique pour le renforcement du processus démocratique au Tchad du 13 août 2007.

Depuis quelques années, Alingué a pris sa retraite politique en passant la main à la tête de son parti politique. 

Leave a Reply