Elevage : Kalzeubé inspecte les chantiers du complexe laitier de Mandelia et l’abattoir de Djermaya

Elevage : Kalzeubé inspecte les chantiers du complexe laitier de Mandelia et l’abattoir de Djermaya

Les chantiers du complexe laitier de Mandelia et de l’abattoir des petits ruminants de Djermaya ont été visités ce 7 août par le ministre d’Etat, ministre secrétaire général de la présidence de la République M. Kalzeubé Payimi Deubet. Si au complexe laitier de Mandelia, les travaux avancent, à l’abattoir de Djermaya, les choses sont au point mort.

Accompagné du ministre de l’Elevage et des Productions animales, Gayang Souaré, des conseillers du chef de l’Etat, des responsables des projets et techniciens, Kalzeubé Payimi Deubet s’est rendu d’abord au complexe industriel et laitier de Mandelia. Tour à tour, tous les compartiments ont été inspectés.  Du bloc administratif, au dispositif d’alimentation en eau en passant par l’usine d’alimentation des vaches ou étables.

Des explications techniques ont été données par les ingénieurs sur la conduite des travaux et le taux de réalisation. Des données avancées et du constat de terrain, Kalzeubé Payimi Deubet observe qu’il y a des avancées. Il apprécie les réalisations faites au niveau du centre de transformation et de refroidissement. Toutefois, le ministre d’Etat demande que des dispositions soient prises pour l’acheminement dans un bref délai des équipements qui se trouvent déjà au port de Douala. Kalzeubé de marteler que :  il faut que l’échéance fixée soit respectée.

A l’abattoir des petits ruminants de Djermaya, la deuxième étape de la visite, le ministre d’Etat, ministre secrétaire général observe que les travaux trainent après plusieurs mois d’arrêt. Sur place, le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Gayang Souaré a signé et remis l’ordre de service au directeur général adjoint de l’entreprise turque Cantek group, Ibrahim Ousman. Le responsable de l’entreprise en charge de construction renseigne que dès le 15 août, l’ensemble des ingénieurs seront à leurs postes et se consacreront entièrement pour finaliser le travail dans 18 mois avec une garantie de qualité, mettant en avant l’expertise et les qualités de son groupe qui vient de réaliser un projet similaire au Soudan.

Laisser un commentaire