dimanche 2 octobre 2022

Elections (1996-2021) : les candidats ayant affronté aux urnes Idriss Déby Itno

Six ans après la prise de son pouvoir et après avoir dirigé une transition de trois ans (1993-1996), feu président Idriss Déby Itno, débutera une série d’élections démocratiques. Il participera à six élections présidentielles au courant desquelles il a eu à faire face à plusieurs candidats dont certains ténors de l’opposition à son régime. Retour sur ceux qui se sont frottés aux urnes avec le feu maréchal Idriss Déby Itno.

La première élection présidentielle, considérée comme la plus ouverte, a vu la participation de 15 candidats dont Idriss Déby. Parmi ces candidats, nous avons Wadal Abdelkader Kamougué (URD), Saleh Kebzabo (UNDR), Jean Alingué Bawoyeu (UDR), Lol Mahamat Choua (RDP), Younous Ibédou (indépendant), Adoum Moussa Seif (CNDS), Abdoulaye Lamana (UN), Kassiré Coumakoye (RNDP), Ngarledjy Yorongar (FAR), Mahamat Abdoulaye (MPDT), Abbas Mahamat Ambadi (indépendant), Naimbaye Lossimian, Adoum Hassan Issa (UNCT) et Elie Romba (UDPT). Cette première élection a été remportée au second tour contre Kamougué, par Idriss Déby au score de 69,09%.  

Intervient en 2001, la deuxième élection présidentielle. Cette fois-ci, ce sont six candidats qui ont affronté Idriss Déby qui sort aussi vainqueur au premier tour avec 63,17 %. Les autres candidats étaient Yorongar, Saleh Kebzabo, Kamougué, Ibni Oumar Mahamat Saleh, Kassiré Coumakoye et Jean Alingué Bawoyeu.

La troisième présidentielle de 2006 a vu la participation de quatre candidats face à Idriss Déby. Il s’agit de Kassiré Coumakoye (RNDP), Albert Pahimi Padacké (RNDT), Mahamat Abdoulaye (MPDT) et Ibrahim Koulamallah (MSAR). Feu maréchal remporta cette élection par 64,67%.

L’élection présidentielle de 2011 n’a vu que deux candidats face au président Idriss Déby (réélu avec 88,26 %). Il s’agit d’Albert Pahimi Padacké et Nadji Madou (décédé le 24 octobre 2019)

La présidentielle de 2016 a été aussi très ouverte avec la participation de grandes figures de l’opposition démocratique tchadienne. Le président sortant, Idriss Déby réélu avec 59,92%  a affronté aux urnes 12 candidats à savoir Saleh Kebzabo, Laoukein Kourayo Médard, Djimrangar Dadnadji, Kassiré Coumakoye, Malloum Yoboide, Mahamat Ahmat Alhabo, Abdoulaye Mbodou Mbami, Clément Djimet Bagaou, Gali Gatta Ngothé, Brice Guedmbaye Mbaimon, Dividi Boukar et Béassemda Julien.

En 2021, l’élection présidentielle a aussi mobilisé des candidats. Idriss Déby Itno qui a désormais le titre de maréchal du Tchad (réélu avec 79,32%) a eu comme challengers Albert Pahimi Padacké, Lydie Beassemda, Félix Nialbé Romadoumngar, Brice Mbaimon, Baltazar Alladoum, Saleh Kebzabo, Théophile Bongoro, Théophile Yombombé et Ngarlejy Yorongar. Il faut noter que suite à un incident chez Yaya Dillo dont la candidature n’a pas été validée pour cette élection, les candidats Kebzabo et Bongoro se sont retirés sans battre campagne. Mais, leurs noms ont figuré sur le bulletin de vote.

Laisser un commentaire

économie

منظمة التعاون الإسلامي تستنكر التغيير بالقوة في بوركينافاسو وتدعو الجميع الي ضبط النفس

منظمة التعاون الإسلامي تستنكر التغيير بالقوة في بوركينا فاسو وتدعو الجميع الي ضبط النفس

L’armée française dément toute implication dans les événements de Ouagadougou

Suite à la déclaration du porte-parole des putschistes prétextant que le président du Faso démis se serait réfugié à la base française et organiserait...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
953 votes · 954 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité