Education : les étudiants de l’université de N’Djamena protestent contre le redoublement automatique

Education : les étudiants de l’université de N’Djamena protestent contre le redoublement automatique

Dans la matinée de ce lundi 21 janvier 2019, une trentaine d’étudiants de l’université de N’Djamena ont organisé un sit-in au rectorat. C’est pour protester contre la clôture des inscriptions de l’année académique 2017-2018 qui donne lieu directement au redoublement de tous les non- inscrits.

Pour exprimer leurs mécontentements, la trentaine d’étudiants sortie ce matin ont en main des affiches où on peut lire “non à l’année blanche ; ne touchez pas à nos résultats”. Les étudiants se sont regroupés dans la cour du rectorat de l’université de N’Djamena sans perturber l’ordre public.

Il y a au total à l’université de N’Djamena 11.772 étudiants, 228 étudiants ne se sont pas inscrits. Un des étudiants non inscrit, que Tchadinfos.com a pu rencontrer au cours de la manifestation, dénonce une mesure antisociale qui empêche leur avancement et leur développement intellectuel. De leurs aveux, cette mesure pénalise aussi certains étudiants qui ont convenablement validé leur année académique mais qui doivent reprendre parce que les inscriptions ont été clôturées.

Au-delà d’une manifestation estudiantine, c’est aussi le cri de cœur d’une génération désœuvrée. “si nous ne sommes pas des Tchadiens, qu’on nous le dise. Nous avons également le droit à l’éducation” dit un des manifestants

D’après nos informations, la majorité des étudiants qui ne se sont pas inscrits sont de la faculté de droit et sciences juridiques. Ces étudiants ont refusé que le rectorat prélève les frais de l’inscription à la source lors du paiement des arriérés de bourses. Ils ont même enfermé les payeurs venus à l’université pour la circonstance. Tous les étudiants ont accepté et les frais des inscriptions ont été prélevés mais eux ont refusé. Treize mois de délai leur ont été donnés mais jusqu’au 17décembre 2018, ils ont refusé de s’inscrire et l’université a clôturé ses activités et attend la lancée une nouvelle année académique.

Laisser un commentaire