mardi 25 janvier 2022

Échange de haut niveau entre la délégation tchadienne et camerounaise sur les tracasseries routières et portuaires

Une forte délégation du ministère en charge des Transports et de la Sécurité Routière conduite par la Ministre, Fatimé Goukouni Weddeye, a effectué une visite de travail et d’amitié au Cameroun. Au terme des échanges, les deux parties se sont accordées sur plusieurs recommandations visant à fluidifier le transport entre les deux pays.

L’objectif de cette mission est de mettre en place un cadre de coopération bilatérale avec le Cameroun afin de fluidifier le corridor Douala-Ndjamena et de discuter sur certaines difficultés au niveau du port de Douala.

Le corridor Douala-N’Djamena est le cordon ombilical qui lie le Tchad et le Cameroun. A en croire le site “Investir au Cameroun”, ce corridor accueille chaque année aux environ 40 milliards de FCFA de marchandises tchadiennes. Mais la traversée de cet axe est très souvent parsemée d’embuches pour les transporteurs routiers.

C’est dans l’optique d’aplanir les inquiétudes que la Ministre des Transports et de la Sécurité Routière, Fatimé Goukouni s’est déplacée avec une forte délégation pour mener un plaidoyer de haut niveau auprès de de la délégation camerounaise piloté par son homologue camerounais, Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè.

Il s’agit d’une première, car, la ministre tchadienne et sa délégation composée des responsables de son ministère et des organismes sous sa tutelle, des transporteurs, des opérateurs économiques, ont eu des échanges directs et francs sur l’ensemble des problèmes de transport entre les deux pays.

les ministres des Transports de deux pays

Après des séances des travaux, les deux parties ont formulé des recommandations concertées et concrètes afin de lutter contre toutes tracasseries routières et portuaires. Il s’agit notamment de :

  • Procéder à la relecture de la Convention du 13 avril 1999 portant sur les transports routiers entre la République Tchadienne et le Cameroun ;
  • Faire avancer la procédure de relecture du Code communautaire de la route en zone Cemac ;
  • Mettre un terme aux charges arbitraires observées au niveau des ponts bascules ;
  • Procéder de relecture du l’officialisation du corridor Kribi-N’Djamena en attendant la révision de la convention ;
  • Procéder à l’interconnexion des systèmes informatiques douaniers du Tchad et celle du Cameroun, pour de meilleurs échanges d’informations ;
  • La vulgarisation des numéros verts des administrations Tchadiennes et Camerounaises, pour la dénonciation des abus et tracasseries ;
  • La prise en compte des doléances des transporteurs routiers camerounais par l’administration Tchadienne ;
  • La transmission des doléances des transporteurs Tchadiens à l’autorité portuaire ; 

La Ministre Fatimé Goukouni a rappelé devant son homologue, les liens de fraternité qui unissent son pays et le Cameroun.  « Cette mission est un signal fort dans la recherche mutuelle de solutions idoines aux doléances des transporteurs du Cameroun et du Tchad » complète son collègue du Cameroun.

A la suite de ces échanges, une séance de travail entre le Bureau de Gestion du Fret Terrestre (BGFT) et BNFT a été effectuée le lendemain, dans le cadre de la procédure de délivrance de la Lettre de Voiture Internationale (LVI), ainsi que du partage équitable du fret.

Pour clore la mission, la ministre des Transports et de la Sécurité Routière Mme Fatima Goukouni Weddeye a eu des échanges avec les agents du BNFT de Douala en présence de leur directrice générale adjointe afin de s’enquérir de leur fonctionnement et des difficultés qu’ils rencontrent au quotidien. Elle les a également instruits à fournir plus d’efforts pour améliorer le rendement.

Al-mardi Charfadine
44e promotion de l'ESSTIC (Yaoundé) - webjournaliste : journalisme d'humanité et d’humilité... @Almardi93

Laisser un commentaire

économie

Soudan du Sud : environ 32 civils tués dans un affrontement

Environ 32 personnes ont été tuées au cours d’une nouvelle attaque au Soudan du Sud, dernier affrontement en date entre tribus rivales de l’Etat...

Politique : l’URT prend pied dans le 4e arrondissement de N’Djamena

L’Union pour la refondation du Tchad (URT) continue son implantation dans la capitale tchadienne. Ce mardi 25 janvier, c’est dans le 4e arrondissement que...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
612 votes · 613 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité