Djimet Clément Bagaou : «La prorogation du mandat des députés ne se justifie pas»

Djimet Clément Bagaou : «La prorogation du mandat des députés ne se justifie pas»

Les présidents des partis politiques membres du cadre de concertation des partis politiques de l’opposition démocratique(CCPOD) ont animé ce mercredi 8 février 2017 au quartier Walia une conférence de presse pour faire part de leur désaccord de déclaration du chef de l’Etat selon laquelle les élections législatives n’auront pas lieu avant 2019. Pour le député Djimet Clément Bagaou, la prorogation du mandat des députés ne se justifie pas d’autant que les difficultés financières et économiques du Tchad sont d’ordre conjoncturel et non définitif.

Le député Djimet Clément Bagaou dénonce que la prorogation du mandat des députés a été obtenue par la complicité de la plupart des députés de l’opposition. Ainsi donc, si les élections législatives ne sauraient être organisées à cause de la prétendue crise financière, le rabattement des primes et indemnités des agents de l’état ne saurait être la solution, martèle le l’élu de Bongor.

S’agissant du CNDP, Djimet Clément Bagaou indique qu’il sombre dans un silence total. Pour le CCPOD à défaut de lui confier de nouvelles missions, le CNDP devrait disparaitre pour faire une économie au pays. En ce qui concerne la cherté de vie entretenue déclare Djimet Clément Bagaou par l’Etat expliquant que, la loi des finances 2017 traduit le volonté du pouvoir d’asservir le peuple tchadien déjà dans l’incapacité de subvenir à ses besoins vitaux. la CCPOD exige que les prix exorbitants des produits tels les hydrocarbures, la délivrance de la carte nationale d’identité et du passeport soient revues en baisse dés le prochain collectif budgétaire.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :