Diplomatie : le Tchad et le Maroc s’engagent dans un nouveau partenariat universitaire

A l’occasion de la célébration de la fête du Trône, l’ambassadeur du Maroc au Tchad a annoncé le renforcement de la coopération dans le domaine de l’enseignement professionnel.

C’était ce 30 juillet la fête du Trône, marquant le 20ème anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI à la royauté. En présence de plusieurs invités de marque tchadiens, l’ambassadeur marocain au Tchad, Abdellatif Erroja a prononcé un discours bilan et annoncé le renforcement des liens de coopération.

« Les relations politiques entre les deux pays sont excellentes. Elles se caractérisent par des concertations régulières », s’est réjoui le représentant marocain au Tchad.

A titre d’exemple, Abdellatif Erroja a cité quelques domaines de coopération. Sur le plan économique, l’ambassadeur marocain a souligné la participation de son pays au Forum Tchad-Monde qui a vu la présence des investisseurs marocains. «  La présence du secteur privé marocain au Tchad et son engagement pour le développement économique de ce pays frère s’inscrit dans une tendance progressive à la hausse. »

Sur le plan culturel, « la dernière édition du festival FICSA fut l’occasion pour la province de l’Ennedi-est et la région de Draa Tafilalet de consolider la coopération décentralisée, déjà initiée entre la ville de N’Djamena et la ville historique de Fès », a indiqué l’ambassadeur marocain au Tchad.

La coopération entre le Maroc et le Tchad ne se limite pas aux domaines précités, mais concerne d’autres secteurs clés, tels que le domaine culturel à travers la formation des imams, la coopération militaire, la formation douanière, les postes et télécommunication, les études diplomatiques.

Nouveau partenariat

Dans la même veine, Abdellatif Erroja a annoncé un nouveau partenariat notamment dans le domaine de l’enseignement professionnel. « Chaque année le nombre des étudiants tchadiens formés au Maroc ne cessent d‘augmenter. La formation des cadres, demeure le fleuron de la coopération entre le Maroc et le Tchad », a affirmé le représentant marocain.

Ainsi et en raison de la portée stratégique de la formation des jeunes, le Royaume du Maroc a élevé, pour la deuxième année consécutive, le quota des bourses réservées aux bacheliers tchadiens au titre de l’année universitaire 2019-2020. « En plus de l’augmentation du nombre de bourses, les deux pays vont entamer, à partir de la prochaine année universitaire, un nouveau partenariat dans le domaine de l’enseignement professionnel », a annoncé Abdellatif Erroja.

Considérant l’importance de ce secteur vital pour le développement durable, le Royaume du Maroc va accueillir, pour la première fois, dans ses divers instituts de  formation professionnelle 30 candidats tchadiens avec des bourses accordées par l’Etat marocain.

Un commentaire

  1. Mbainodji robert
    3 août 2019 at 10 h 48 min Répondre

    Je souhaite longévité au Roi Dieu le benisse et toute sa famille. Dieu benisse le Maroc. Mon enfant a bénéficié dune bourse marocaine sélectionné avec transparence. Il tire vers la fin de formation la 6eme annee si Dieu le veut en 2020. Dieu benisse la cooperation Tchad-Maroc

Laisser un commentaire