Diplomatie : des accords sur l’agriculture, l’élevage et le pétrole signés entre N’Djamena et Luanda

Diplomatie : des accords sur l’agriculture, l’élevage et le pétrole signés entre N’Djamena et Luanda

COOPÉRATION – A la suite de l’audience accordée par le président Idriss Déby Itno à la délégation angolaise conduite par le ministre des Affaires étrangères, Manuel Domingos Augusto, ce mardi 16 juillet, plusieurs accords ont été signés dans l’après midi.

Agriculture, élevage et pétrole, tels sont les secteurs visés par les accords signés ce 16 juillet au palais présidentiel entre le Tchad et l’Angola. Ces accords matérialisent ainsi les relations de coopération entre les deux pays. La cérémonie s’est déroulé en présence du directeur de cabinet civil du président de la République, Dr Abdoulaye Sabre Fadoul.

Le ministre tchadien en charge des Affaires étrangères, Chérif Mahamat Zene, son collègue de l’Élevage, Gayang Souaré, celui des Finances, Tahir Hamid Nguilin, ainsi que le ministre du Pétrole et l’Énergie, Mahamat Hamid Koua étaient présents. En face, le ministre angolais des Affaires étrangères était accompagné de son collègue en charge de l’Agriculture et des Forêts, M. Marcos Alexandre Nhonga. Cette signature est le fruit de longues discussions et l’expression de la volonté du chef de l’État, Idriss Deby Itno, et son homologue angolais, selon le ministre Chérif Mahamat Zene.

« Dans le domaine de l’agriculture, de l’élevage et du pétrole , il y a d’énormes potentialités de part et d’autre pour que nos pays échangent d’expériences, renforcent leur coopération à travers des investissement dans ces secteurs. Le Tchad aura la possibilité, d’exporter aussi bien le bétail sur pied que la viande vers l’Angola qui a un besoin énorme et c’est un marché porteur pour le Tchad » s’en félicite le chef de la diplomatie tchadienne, Cherif Mahamat Zene.

Le ministre du Pétrole et l’Énergie, Mahamat Hamid Koua, et le président du conseil d’administration de la SONANGOL, Frédéric Domingos, ont signé un procès-verbal qui recense les points de convergence dans le domaine du pétrole, identifiés lors des discussions. Une délégation angolaise sera depechée à N’Djamena dans les jours à venir pour mettre les termes de ce procès-verbal dans un accord qui sera officialisé par les deux parties, confie le ministre Chérif Mahamat Zene

Laisser un commentaire