Deux diplomates tchadiens poursuivis aux Etats-Unis pour corruption

Washington – Les Etats-Unis ont engagé des poursuites au civil contre deux diplomates tchadiens accusés d’avoir accepté des pots-de-vins d’une valeur de 34 millions de dollars de la part d’une compagnie pétrolière canadienne, selon un communiqué mardi.

La justice américaine reproche à Mahamoud Adam Béchir, ambassadeur du Tchad aux Etats-Unis et au Canada de 2004 à 2012, et à Youssouf Hamid Takane, chef adjoint de la mission diplomatique de 2007 à 2015, d’avoir usé de leurs positions officielles pour aider le groupe canadien Griffiths Energy International à obtenir des droits d’exploitation au Tchad.

En 2009, ils auraient accepté quelque 4 millions d’actions du groupe pétrolier qui ont été transmises à leurs épouses, détaille le département de la Justice américain dans son communiqué.

La valorisation de ces titres atteint 34 millions de dollars que les Etats-Unis ont annoncé vouloir saisir.

L’épouse de M. Béchir a également reçu un droit de consultation de 2 millions de dollars, affirme le département de la justice soulignant que ce montant a ensuite été transféré sur un compte au nom de M. Béchir en Afrique du Sud, où il est actuellement ambassadeur du Tchad.

En 2013, Griffiths avait plaidé coupable devant un tribunal canadien d’avoir corrompu ces deux fonctionnaires et avait été condamné à payer une amende de 10 millions de dollars.

(©AFP / 30 juin 2015 19h43)

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :