Des internautes demandent la levée de l’immunité du député Gali pour incitation à la haine

Des internautes demandent la levée de l’immunité du député Gali pour incitation à la haine

Suite à ses propos jugés haineux et incitant à la révolte lors d’une session ordinaire de l’Assemblée nationale courant juillet dernier, une pétition a été initiée pour la levée de l’immunité parlementaire du député Gali Gatta Ngothé.

Perçu comme un récidiviste dans la profession des propos de type  à inciter à la haine communautaire. Gali Gatta Ngothé ne serait pas à son premier coup d’essai d’après les initiateurs de la pétition citoyenne. Pour exprimer leur contestation et manifester leur ras-le-bol quant au discours haineux tenu par le député, des citoyens ont lancé une pétition pour demander la levée de son immunité parlementaire. Car, disent-ils,  Gatta Ngothé est indigne d’un tel privilège.

« Ces propos sont incendiaires et de nature à inciter concrètement à la haine communautaire et à attiser la discorde ethnique et à fragiliser la cohésion sociale et le vivre ensemble », a précisé l’un des initiateurs de la pétition. La « provocation » du député est fortement susceptible d’offenser plus d’un million des concitoyens tchadiens. D’où la nécessité de simplement concéder à ceux qui voient la gravité de ces propos, le droit d’avoir un jugement différent des choses, une opinion différente et une autre approche légale.

Par la signature de cette pétition citoyenne publique contre la discorde communautaire au Tchad, les signataires de tous horizons, de toute région, de toute religion, de toute sensibilité politique voudraient faire comprendre à certains que : « personne n’a le droit d’attiser explicitement ou implicitement par la parole ou par l’acte de quelconque nature que ce soit, la haine et la discorde communautaire qui mettraient le pays à feu et à sang, cette personne élue fut-elle ou simple citoyenne ». La responsabilité étant individuelle dans un État de droit.

A l’heure actuelle, plus de 400 signatures en faveur de la pétition sont déjà récoltées en attendant la date butoir prévue pour le 30 août prochain. Dès la 1ère semaine du mois de septembre, les signatures récoltées seront transmises à la présidence de la République, à l’Assemblée nationale ainsi qu’à la Primature en vue d’obtenir la levée de l’immunité parlementaire du député Gali Gatta Ngothé. A moins que ce dernier présente des excuses publiques au peuple tchadien selon les initiateurs de la pétition.

 

 

 

9 Commentaires

  1. djerandi
    27 août 2015 at 16 h 44 min Répondre

    Les initiateurs de cette petition ne sont-ils pas juste des faire-valoirs? Y a-t-il une procedure contre Gali? Veulent-ils engager eux une procedure contre lui? Veulent-ils par leur petition que les autorites engagent une procedure contre Gali? De facon generale, on dirait que de plus en plus, lorsq qq1 s’exprime, evoque certaines verites et si celles-ci touchent a des interets ou a la cohesion recherchee, on parle d’incitation a la haine. Il faut savoir que ce n’est pas en cachant ou en etouffant les verites, au nom du risque de fragiliser la cohesion et l’unite q’on peut construire ces dernieres mais en les etalant au grand jour et leur chercher des solutions q’on pt arriver. L’experience a toujours montree qu’avouloir etouffer l’expression des realites et des verites, l’on finit par vivre des pires situations ds l’avenir parceq ces verites etouffees finissent tjrs par jaillir et les personnes qui subissent finissent par etouffer et s’explosent. Des lors, tout devient complexe. En tout etat de cause, nos initiatives, actes et propos doivent rester dans le cadre du droit, des droits et libertes et des lois de la Republique.

  2. MNL
    27 août 2015 at 17 h 18 min Répondre

    Dire la vérité au Tchad et dénoncer les injustices de tout ordre qui sont criardes, dérangent ceux qui profitent de cette situation. Gali Gata Ngothé n’a pas inventé la situation qui nourrit les ressentiments, pas plus que ses propos prétendument haineux qui ne le sont parce qu’ils dénoncent de réelles pratiques de pouvoir “haineuses” envers d’autres communautés qu’on apprivoisé le jour par des discours faussement mielleux et qu’on combat “haineusement” la nuit. Le premier responsable de la haine et de la division dans ce pays est le pouvoir d’Idriss Déby Itno qui a institutionnalisé le “communautarisme” dans la société opposant subtilement les communautés les unes aux autres, établissant une certaine hiérarchie des communautés au – dessus desquelles trône injustement la sienne dont les membres ont droit de vie et de mort sur tous les autres citoyens et s’ approprient ou pillent impunément le bien commun. Cette situation ne peut donner lieu qu’aux frustrations et dénonciations légitimes que l’on fait vite de qualifier de propos “haineux” parce qu’ils pointent justement les responsabilités. Y a-t-il plus haineux que ceux qui créent cette situation et s’ en prennent aujourd’hui au député Gali par une pseudo pétition orchestrée par des officines obscures?! L’État de droit et de justice pour tous ne se nourrit pas de mensonges mais de vérité. Il faut crever l’abcès des mensonges et des maux qui nourrissent les injustices de tout ordre dans ce pays , par la vérité des réalités vécues quitte à ce qu’on la prenne pour de la haine. Ce, sans quoi, le Tchad nouveau pour l’intérêt de toutes ses filles et tous ses fils, lequel nous appelons de tous nos voeux, n’a viendra jamais!
    Les initiateurs de cette pétition sont-ils donc si aveugles pour ne pas voir les pratiques de pouvoir et les injustices qui expliquent les propos qualifiés aussi aveuglement de “haineux” ? Nous aurions aimé qu’ils nous prouvent le contraire et “pétitionnent” contre les causes d’abord que les propos qui témoignent des effets en les dénonçant pour être traités de “haineux”!

  3. avocksouma djona
    27 août 2015 at 17 h 24 min Répondre

    Comme je n’ai pas suivi ce qu’il a dit, mais c’etait en fait quoi le propos? Quand on veut informer il faut être complet. On ne doit pas deviner ce qui aurait été dit. Merci

  4. MNL
    27 août 2015 at 17 h 30 min Répondre

    Dire la vérité au Tchad et dénoncer les injustices de tout ordre qui sont criardes, dérangent ceux qui profitent de cette situation. Gali Gata Ngothé n’a pas inventé la situation qui nourrit les ressentiments, pas plus que ses propos prétendument haineux qui ne le sont parce qu’ils dénoncent de réelles pratiques de pouvoir “haineuses” envers d’autres communautés qu’on apprivoise le jour par des discours faussement mielleux et qu’on combat “haineusement” la nuit. Le premier responsable de la haine et de la division dans ce pays est le pouvoir d’Idriss Déby Itno qui a institutionnalisé le “communautarisme” dans la société opposant subtilement les communautés les unes aux autres, établissant une certaine hiérarchie des communautés au – dessus desquelles trône injustement la sienne dont les membres ont droit de vie et de mort sur tous les autres citoyens et s’ approprient ou pillent impunément le bien commun. Cette situation ne peut donner lieu qu’aux frustrations et dénonciations légitimes que l’on fait vite de qualifier de propos “haineux” parce qu’ils pointent justement les responsabilités. Y a-t-il plus haineux que ceux qui créent cette situation et s’ en prennent aujourd’hui au député Gali par une pseudo pétition orchestrée par des officines obscures?! L’État de droit et de justice pour tous ne se nourrit pas de mensonges mais de vérité. Il faut crever l’abcès des mensonges et des maux qui nourrissent les injustices de tout ordre dans ce pays , par la vérité des réalités vécues quitte à ce qu’on la prenne pour de la haine. Ce, sans quoi, le Tchad nouveau pour l’intérêt de toutes ses filles et tous ses fils, lequel nous appelons de tous nos voeux, n’adviendra jamais!
    Les initiateurs de cette pétition sont-ils donc si aveugles pour ne pas voir les pratiques de pouvoir et les injustices qui expliquent les propos qualifiés aussi aveuglement de “haineux” ? Nous aurions aimé qu’ils nous prouvent le contraire et “pétitionnent” contre les causes d’abord que les propos qui témoignent des effets en les dénonçant pour être traités de “haineux”

    N.B.: Le tactile du phone intégrant automatiquement certains mots quand on y prête pas attention, des mots dans le précédent post ne sont pas exacts d’où la remise du commentaire. Merci . !

  5. MMM
    28 août 2015 at 12 h 37 min Répondre

    Il est hasardeux de porter un jugement sur des faits que l’on a qu’une seule version. D’ailleurs en Afrique en général et au Tchad en particulier, les propos des uns et des autres dependent de quel bord ils se trouvent. Toute vérité peut être qualifiée de mensonge, toute assertion peut être qualifiée de vérité selon que l’on est de telle ou telle côté de la société.
    Aussi, il est dans l’habitude des uns et des autres de soustraire un propos hors de son context et de l’interpreter à sa leur gise.
    En ce qui concerne la pétition, il serait sage pour les organisateurs de mettre à la connaissance des internautes les propos incriminés dans sa totalité afin de leur permettre de porter un jugement objectif.

  6. Pétition : Gali Ngothé Gatta doit-il s’inquiéter ? | Tchadinfos.comTchadinfos.com
    28 août 2015 at 16 h 51 min Répondre

    […] Des internautes demandent la levée de l’immunité du député Gali pour incitation à la haine […]

  7. Taher Ali Nanaye
    28 août 2015 at 19 h 20 min Répondre

    Je ne mes souviens des propos tenus par le Député Galibki : En revanche, il n’est pas permis, aux citoyens de faire lever l’immunité d’un Parlementaire : Il s’agit là d’une clause du Règlement Intérieur de l’assemblée; Par contre, les Tchadiens de bonne foi, CAD, la plupart d’entre eux, ont raison d’exiger la levée de l’immunité, Non pas du Député, mais celle de Deby : Oui, en 25 ans de pouvoir, le se trouve le pays le plus divisé, le plus pauvre ou les Tchadiens meurent de faim, ou l’insécurité est totale, ou les assassinats des opposants nombreux, ou grâce aux détournements des deniers publics, Deby et Famille, tous les membres du Clan, Ainsi que plusieurs autres charognards, des autres ethnies du Tchad, ont fait fortune. C’est contre celui qui a créé, par ses Injustices et assassinats, les raisons de Haïr l’autre qui mérite, un carton Rouge. Il ne faut pas déplacer le problème …

  8. Hissene
    28 août 2015 at 21 h 41 min Répondre

    Ce Gali est comme un manioc aux fibres durcis, il ne plait a aucune bouche humaine.offrez le aux cochons qu’ils en dévorent!

    • Hissene
      28 août 2015 at 21 h 50 min Répondre

      Ce Gali est comme le manioc aux fibres endurcies, il ne plaît à aucune bouche humaine, offrez le aux cochons qu’il en dévorent

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :