Décès d’Hissène Habré : “Son corps sera rapatrié au Tchad si sa famille le désire”, porte-parole du gouvernement

0
1382

Interrogé par nos confrères de la RFI, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Abderaman Koulamallah ne voit pas d’inconvénient que l’ancien président, Hissène Habré, mort ce mardi au Sénégal, soit enterré au Tchad.

Pour Abderaman Koulamallah, il n’y a “aucun obstacle” à ce que le corps d’Hissène Habré soit rapatrié. Car, ajoute-t-il, “les autorités tchadiennes ne s’opposeront pas”.

“Il n’y aura pas d’hommages officiels vis-à-vis de lui puisqu’il est condamné pour des délits très importants contre les Tchadiens mais son corps sera rapatrié si sa famille le désire”, assure le porte-parole du gouvernement. “Ni le droit, ni rien n’empêchera à ce que son corps soit rapatrié dans son pays. C’est un droit absolu pour sa famille de rapatrier son corps”, insiste le ministre de la Communication.

Laisser un commentaire