Crise alimentaire dans le Sahel : le Tchad ne figure pas en tête de liste

SOCIÉTÉ – Les pays du Sahel sont aux prises avec la faim. En cette fin d’année 2019, 9,4 millions de personnes ont urgemment besoin d’assistance alimentaire, ont estimé les experts réunis à Paris.

Elles sont estimées à 9,4 millions les personnes ayant urgemment besoin d’une aide alimentaire dans le Sahel en cette fin 2019. Cette estimation découle de la réunion qui a rassemblé les experts et les gouvernements des pays du Sahel avec les agences onusiennes comme FAO, PAM lundi à Paris. Ce chiffre représente le double du nombre recensé en 2018 qui était de 4.8 millions.

Si ce chiffre concerne 16 pays du Sahel, le Tchad qui est aux prises avec la malnutrition et l’insécurité alimentaire ces dernières années sort mystérieusement du lot des trois pays cités comme en grave crise alimentaire. Il s’agit du Nigeria qui a 4 millions d’individus en sécurité alimentaire, le Niger avec 1.5 millions de personnes et le Burkina-Faso avec 1.2 millions de personnes.

L’insécurité dans la région et les violences intercommunautaires sont les deux principales causes pouvant expliquer cette recrudescence de la faim dans les pays du Sahel. Selon le Réseau de prévention des crises alimentaire (RPCA), entre juin et août prochain, l’insécurité alimentaire va toucher près de 14 millions de personnes dans le Sahel. Ce qui appelle à doubler l’aide alimentaire.

Un commentaire

  1. Mike
    12 décembre 2019 at 9 h 47 min Répondre

    Intéressant

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :