Coronavirus: voici les observations de l’UNDR sur les mesures barrières

Coronavirus: voici les observations de l’UNDR sur les mesures barrières

L’Union nationale pour le developpement et le renouveau (UNDR), par un communiqué de presse publié ce vendredi, critique les mesures barriéres prises par le gouvernement. Selon le parti de Saleh Kebzabo, le gouvernement doit gérer de façon un plus humaine les mesures.

” Il serait préférable de mettre en place un dispositif pour examiner les personnes qui entrent au pays plutôt que de fermer hermétiquement les frontières. Certains citoyens témoignent que les forces de l’ordre laissent entrer clandestinement les voyageurs contre une somme d’argent, notamment ceux qui viennent du Cameroun” fait observer l’UNDR par son communiqué rendu public ce vendredi 24 avril 2020. Il y a lieu de rappeler les agents de sécurité à l’ordre.

Selon les termes du communiqué, les marchés hebdomadaires sont les seules occasions par semaine pour les populations rurales de s’approvisionner, parfois même en médicaments. C’est vital pour elles. Ces marchés peuvent être contrôlés quant à l’application des mesures d’hygiène, plutôt que de les fermer systématiquement. Les citoyens pourront mourir de malnutrition et d’autres maladies.

Aussi, pour l’UNDR, dans les grandes villes, les marchés pourront être ouverts, mais il est possible de demander à ceux qui y entrent de mettre les cache-nez et de se laver les mains. Les gens pourront être sensibilisés à éviter les contacts physiques et à observer la distanciation sociale.

” Les mesures de soutien aux entreprises sont à encourager. Mais elles doivent être appliquées le plus rapidement possible et sans discrimination pour ne pas que l’économie nationale soit asphyxiée” alerte le parti de Saleh Kebzabo.

Autre observation de l’UNDR, ce ne sera pas une bonne idée que le Gouvernement confie la distribution des vivres aux démunis à la Fondation Grand Cœur qui commence déjà « sa distribution » des denrées alimentaires. Il faudra confier ce travail à une organisation neutre afin d’y associer les personnes de bonne volonté. “Car la Fondation Grand Cœur est assimilée à un organe de propagande politique du MPS. Et les citoyens qui ont l’intention d’agir par solidarité pour venir en aide à leurs concitoyens pourraient se rétracter”, précise le communiqué.

Enfin, selon l’UNDR, les personnes déplacées au Lac Tchad pour cause de guerre doivent être secourues. Par ailleurs, le Gouvernement doit faire la lumière sur le drame des prisonniers morts et si possible sanctionner les auteurs de cette atrocité pour ne pas ternir l’image du Tchad.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :