Coronavirus : un an déjà que la pandémie dicte ses règles

Coronavirus : un an déjà que la pandémie dicte ses règles

SANTÉ – Cela fait un an et quelques semaines que le premier cas de la covid-19 a été découvert à Wuhan, en Chine. C’était le 16 novembre 2019. Depuis lors, cette maladie s’est répandue partout dans le monde, les activités tournent au ralenti. Quel bilan fait-on ? Quelles sont les avancées constatées dans la lutte ?

Tout commence à Wuhan, capitale de la province du Hubei, située en Chine centrale. Un virus a été détecté. Il sera appelé covid-19. Mais à cette époque, la communauté scientifique ne s’est pas entendue sur les caractéristiques de la maladie ainsi que ses menaces pour l’humanité. Du coup, il y avait un laisser-aller. Ce qui était considéré comme une ”simple maladie” devient une épidémie puis une pandémie trois mois plutard.

Un an après, quel bilan ?

Alarmant. Tel est le mot qui pourrait décrire le mieux ce mal du siècle. Le bilan mondial monte à 86 532 134 cas de contamination, dont 48 567 912 guéris et 1 871 100 décès. En Afrique, l’on compte plus de 2,3 millions de personnes contaminées dont plus de 55 milles décès.

Lire : “le Tchad attend sa livraison au courant du premier trimestre de l’année 2021”, Abdoulaye Sabre Fadoul

Sur le plan économique, ce sont des milliards qu’ont perdu, entreprises, Etats et individus. Car, avec la covid-19, il faut le rappeler, pour la première fois, la quasi-totalité de la population mondiale s’est vue confiner. Résultats : plus de voyages, plus de compétitions, plus de commerces, pour ne citer que ceux-là.

Des protocoles de contingence

Depuis l’avènement de cette maladie dans le monde, des premières mesures ont été recommandées par l’Organisation mondiale de la santé aux États pour contrer la propagation de la covid-19 : le port des cache-nez, la distanciation sociale, le lavage de mains… Ajouter à celles-là, la fermeture des aéroports, des frontières terrestres, des lieux de culte… 

Des avancées dans la lutte 

Une lueur d’espoir naît. Plus de 47 vaccins contre le coronavirus sont en cours d’essai clinique dans le monde. Certains ont déjà avancé des résultats préliminaires encourageants. Avant la fin de l’année 2020 et au début de celle en cours, des campagnes de vaccinations ont commencé dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique.

Au Tchad, depuis le diagnostic du premier cas le 19 mars 2020, l’on dénombre près de 2300 cas, dont plus de la moitié est guérie et une centaine de morts. Le gouvernement a par ailleurs annoncé l’arrivée d’un vaccin au premier trimestre de l’année 2021.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :