Coronavirus : le ministère de la Femme fait appel aux organisations féminines pour accentuer la sensibilisation

La ministre de la Femme et de la Protection de la Petite Enfance, Amina Priscille Longoh, a présidé ce mardi, 5 janvier au sein de son ministère, une rencontre avec les représentantes de 10 organisations féminines. La lutte contre la covid-19 était à l’ordre du jour.

Depuis l’avènement de la pandémie au Tchad, les femmes à travers leurs multiples associations ont joué un rôle déterminant dans la lutte. Elles ont mené par le biais de la plateforme ‘’ 0 covid’’ des actions diverses et variées : distribution des cache-nez, des dispositifs de lavage des mains et surtout la sensibilisation.

C’est au regard  de ce dynamisme que le ministère de la Femme a fait appel à ces organisations féminines pour accentuer davantage la sensibilisation sur les dangers de la covid-19. « Je sais que chaque femme présidente d’une organisation faitière n’a pas moins de 2000 femmes derrière elle. Si à travers vous les 2000 femmes qui font partie de votre organisation sont  sensibilisées, je pense que l’addition de toute cette somme fera du bien pour le Tchad », souligne la ministre Amina Priscille Longoh.

Jouant son rôle de la cheffe du département des questions liées à la femme, la ministre de la Femme a demandé aux organisations faitières de participer aux côtés du gouvernement dans la lutte contre la covid-19. « Vous avez fait beaucoup à travers votre plateforme. Je pense qu’aujourd’hui on a fait appel à vous pour qu’on reprenne ensemble la sensibilisation parce que ce sont nos enfants qui sont à la maison, ce sont nos époux qui sont malades, ce sont nous-mêmes les femmes qui sommes touchées », exhorte la ministre.

Les 10 organisations féminines ont également échangé sur les stratégies à mettre en place pour accentuer la sensibilisation.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :