Coronavirus : des Tchadiens soignés à base de la Chloroquine

0
520

Le Tchad n’a pas encore enregistré un cas décès dû au Coronavirus, depuis le premier cas enregistré le 19 mars dernier. L’on compte jusqu’à ce 28 avril une quarantaine de cas testés positifs et près de vingt guéris.  On en sait un peu plus sur le traitement des malades.

Le président du Comité scientifique sur le Covid-19, Pr Choua invité du journal de la télévision nationale du dimanche 26 avril, a reconnu que les malades sont traités à base de la chloroquine. Officiellement les responsables en charge de la santé ne se sont pas encore prononcés sur le traitement des malades. Même si le président du comité scientifique a laissé entendre lors de son interview à la télé Tchad « que les personnes atteintes de Covid-19 sont traités de chloroquine ».

Une personnalité déclarée positive à la maladie a publié sur sa page Facebook qu’il est traité à l’Azithomicine Choroquine. Cette publication vient donner un peu de la lumière sur l’utilisation de la Chloroquine dans le traitement des malades du coronavirus.  

L’Agence européenne du médicament (EMA) rappelle dans un communiqué du 23 avril que ces molécules peuvent être associées à de graves problèmes de rythme cardiaque. Plus encore, quand elles sont associées à l’azithromycine, ce qui est le cas chez certains patients atteint du Covid-19. “Les données cliniques sont encore très limitées et peu concluantes, et les effets bénéfiques de ces médicaments sur le COVID-19 n’ont pas été démontrés” estime l’EMA. Elle recommande aux professionnels de santé de “surveiller étroitement les patients recevant de la chloroquine ou de l’hydroxychloroquine et de prendre en compte les problèmes cardiaques pré-existants”.

Laisser un commentaire