Coronavirus : dans le Logone oriental, Moussa Haroun Tirgo gère la crise avec tact

Coronavirus : dans le Logone oriental, Moussa Haroun Tirgo gère la crise avec tact

Si les choses se passent dans la règle de l’art dans le chef-lieu de la province du Logone oriental, c’est grâce au travail de titan qu’abat le gouverneur Moussa Haroun Tirgo.

Aux termes de nos investigations, des ressortissants du Logone oriental affirment que si les mesures barrières contre la Covid-19 sont respectées par les transporteurs au niveau de ladite province, c’est grâce au dynamisme et à la perspicacité du gouverneur Moussa Haroun Tirgo. “Cet administrateur est exceptionnel nous a renseigné un responsable de la Croix-Rouge locale. C’est un responsable qui veille véritablement sur ses administrés“. Depuis l’annonce des mesures barrières pour faire face au coronavirus, l’homme est au four et au moulin pour sensibiliser sa population à s’adapter à ces gestes qui sauvent.

L’homme ne sait pas repousser un interlocuteur. Il reçoit tout le monde et écoute les préoccupations de tous ceux qui viennent vers lui. Il a sillonné tous les départements relevant de sa province pour expliquer de long en large les conséquences de la pandémie du coronavirus. Le gouverneur a attiré l’attention des transporteurs qu’ils doivent respecter les décisions du gouvernement. C’est ainsi que certaines agences de voyage ont mis la clé sous le paillasson en attendant la levée de  ces mesures d’interdiction.

A lire : Coronavirus : une première vague d’étudiants tchadiens est entrée au Cameroun

Moussa Haroun Tirgo s’est impliqué personnellement pour que les étudiants tchadiens qui étudient au Cameroun puissent retourner cette fois-ci sans tracasseries au pays de Paul Biya. Il a négocié lui-même les moyens de transport qui ont permis aux étudiants ressortissants du Logone oriental  de se rendre à Koutéré à la frontière Tchad-Cameroun. Là-bas, le gouvernement et certains de ses proches collaborateurs ont passé des nuits en bravant toutes les intempéries  auprès des étudiants.

Plusieurs témoignages ont prouvé que c’est un chef qui travaille pour le bien être de ses administrés. Il n’a jamais éconduit un visiteur même si celui-ci n’avait pas sollicité une audience.

Nos enquêtes nous ont conduits à certaines agences de voyage qui ont garé leurs bus depuis le déclenchement de cette crise sanitaire. Les responsables nous ont dit qu’ils attendent impatiemment la décision du gouvernement avant de les remettre en circulation. En tout cas, de l’avis des habitants de Doba, l’actuel  gouverneur joue son rôle d’administrateur en faisant régner l’ordre, la tranquillité et la paix dans sa province.

Lire aussi : Tchad : à Doba, des filles priorisent le commerce que les études

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :