Coopération : l’AFD appuie la gouvernance financière du Tchad par un don de 5 millions d’euros

Coopération : l’AFD appuie la gouvernance financière du Tchad par un don de 5 millions d’euros

Une convention de financement relative au Projet d’appui à la gestion intégrée des Finances publiques (PAGIF) a été signée ce vendredi entre le ministère des Finances et l’Agence française de Développement. Ce projet vient en appui à la gouvernance financière.

C’est pour la fois que l’Agence française de Développement intervient dans un domaine qui, autrefois, est du ressort de l’ambassade de France : la gouvernance financière.

Dans le cadre du Projet d’appui à la gestion intégrée des Finances publiques (PAGIF), qui est signé ce 22 mars 2019, l’AFD fait un don d’un montant de 5 millions d’euros soit 3,3 milliards de FCFA échelonné sur 4 ans.

Le projet accompagnera la mise en place d’une gestion des Finances publiques plus efficace, plus responsable et plus transparente grâce à la production d’états budgétaires et comptables fiables, exhaustifs, et produits dans les délais attendus. Selon le ministre des Finances et du Budget, Allali Mahamat Abakar, cet appui est venu à point nommé. « On note, en passant, que ce processus de réformes dans lequel le pays s’est engagé depuis un certain temps s’est accéléré avec la transposition des directives Cemac édictées en 2011 en vue de l’harmonisation du cadre de gestion des finances publiques dans les Etats membres », a-t-il souligné lors de la signature de la convention.

Le projet est structuré en deux composantes. L’une informatique vise à doter le ministère d’un outil informatique intégré de la tenue de la comptabilité générale de l’Etat, et à renforcer les capacités de la direction des systèmes d’information. L’autre est une composante « Métiers » dont les activités permettront d’accompagner le ministère dans la mise en œuvre de la réforme de la comptabilité générale de l’Etat. « Ce projet complète le soutien consenti par le gouvernement français au budget de l’Etat tchadien via des appuis budgétaires, pour un montant total de 110 millions d’euros sur la période 2016-2018 », a souligné l’ambassadeur de la France au Tchad, Philippe Lacoste.

Laisser un commentaire